• L'Héritage

    L'HéritageTitre français : L'Héritage (2010)

    Titre original : The legacy (2010)

    Auteure : Katherine Webb (Royaume-Uni)

    Traducteur : Sylvie Schneiter

    Langue : française

    Edition : VDB

    Résumé : L'Ouest américain au début du XXè siècle et la vieille aristocratie anglaise de nos jours, deux époques pour évoquer le destin d'une famille brisée par les non-dits. Un premier roman à l'écriture délicate, dans la lignée d'une Kate Morton ou d'une Maggie O'Farrell. Quand elles étaient enfants, Erica Calcott et sa soeur Beth passaient toutes leurs vacances à Storton, le manoir de leur grand-mère Meredith. Jusqu'au jour où leur cousuin Henry disparaît, brisant d'un coup la famille et le plongeant Beth dans une intense dépression. Vingt-cinq ans plus tard, Meredith vient de mourir et les soeurs Calcott reprennent le chemin de leur enfance. Tandis que Beth s'enfonce davantage dans la souffrance, Erica entreprend de trier les affaires de leur aïeule et tombe sur une photo de leur arrière-grand-mère Caroline avec un petit garçon dans les bras. Qui est-il ? Et, surtout, qu'est-il devenu ? Erica décide de fouiller l'histoire de ses ancêtres, et notamment celle de Caroline. Elle est loin d'imaginer qu'elle s'apprête à mettre au jour leur véritable héritage, un secret si douloureux que quatre générations plus tard, les soeurs Calcott en portent encore le fardeau.

    Mon avis : 

    J'aime les histoires mystérieuses avec des secrets. Alors quand j'ai lu le résumé, je pensais y trouver mon compte.

    La grand-mère d'Erica et Beth vient de mourir, elles vont dans son manoir trier ses affaires. Le passé refait surface, le passé de leur enfance avec la disparition soudaine de leur cousin, et le passé américain d'une arrière-grand-mère sans cœur.

    J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, et l'idée m'a même effleurée d'abandonner ma lecture. Mais j'ai persisté et j'en suis plutôt contente, parce que bien que le récit n'était pas aussi bien que je l'attendais, les secrets de famille valent le coup. Le récit est en deux partie : le présent avec Erica et sa sœur, et dans le passé l'histoire de leur arrière-grand-mère Caroline. J'ai largement préféré la partie du présent, parce que ça avançait plus vite. La partie sur Caroline est intéressante et d'ailleurs c'est un personnage qui m'a vraiment marquée, mais c'était plus lent et il ne se passait pas grand chose. Le récit alterne avec un chapitre de chaque, et à la fin l'on comprend le lien entre les deux ; un lien plutôt ténu, mais un lien quand même.

    Je n'ai pas particulièrement apprécié les personnages, à part Dinny. Ce qui n'empêche pas qu'ils soient intéressants, surtout Caroline comme je l'ai dit précédemment. Elle a eu une vie difficile et elle n'en est pas ressortie indemne. Je pense que Dinny est quelqu'un de sincère, il vit sa vie pleinement, comme il aime.

    Le style est simple, la plume de l'auteure nous fait voyager dans le temps et l'espace, je ne me sentais pas tout le temps à l'aise et à ma place, mais l'ambiance était bien présente. Comme je l'ai dit, le début est lent, mais ensuite l'envie de connaître leurs secrets ne faisait qu'augmenter. Certains passages sont longs et un peu ennuyeux, mais dans l'ensemble j'ai apprécié.

    L'édition de la médiathèque étant adaptée pour les personnes malvoyantes, les caractères sont gros et donc j'avais l'impression d'avancer vite, malgré le nombre de pages élevé.

    Une lecture sympathique malgré un début lent !

     

    Lu dans le cadre des challenges # 33# 38 et # 48

    Note : 15/20

    L'HéritageL'HéritageL'HéritageL'Héritage


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :