• L'indésirable

    L'indésirableTitre français : L'indésirable (2010)

    Titre original : The little Stranger (2009)

    Auteure : Sarah Waters (Royaume-Uni)

    Traducteur : Alain Defossé

    Langue : française

    Edition : Denoël

    Résumé : Au hasard d'une urgence, Faraday, médecin de campagne, pénètre dans la propriété délabrée qui a jadis hanté ses rêves d'enfant : il y découvre une famille aux abois, loin des fastes de l'avant-guerre. Mrs Ayres, la mère, s'efforce de maintenir les apparences malgré la débâcle pour mieux cacher le chagrin qui la ronge depuis la mort de sa fille aînée. Roderick, le fils, a été grièvement blessé pendant la guerre et tente au prix de sa santé de sauver ce qui peut encore l'être. Caroline, enfin, est une jeune femme étonnante d'indépendance et de force intérieure. Touché par l'isolement qui frappe la famille et le domaine, Faraday passe de plus en plus de temps à Hundreds. Au fil de ses visites, des événements étranges se succèdent : le chien des Ayres, un animal d'ordinaire docile, provoque un grave accident, la chambre de Roderick prend feu en pleine nuit, et bientôt d'étranges graffitis parsèment les murs de la vieille demeure. Se pourrait-il qu'Hundreds Hall abrite quelque autre occupant ? Dans ce roman à tiroirs, Sarah Waters revisite avec le talent qu'on lui connaît les codes des classiques anglais, d'Henry James à Edgar Allan Poe.

    Mon avis : 

    Depuis le temps que j'avais envie de lire ce roman, c'est enfin chose faite.

    Après une première visite du docteur Faraday chez les Ayres due au hasard, il va se rapprocher de la famille. Mais bientôt des événements inhabituels vont se produire dans la maison.

    J'ai adoré retrouver le style de l'auteure. L'ambiance est oppressante, on ne comprend pas ce qui se passe, pourquoi ça arrive. Qui ou quoi en est la cause ? J'étais tellement à fond dans ma lecture, que j'ai sursauté en entendant une feuille de plante tomber, c'est vous dire l'intensité du récit. Le fait que la maison est isolée et les personnages un peu casaniers et solitaires, coupés volontairement du reste du monde, n'ayant plus de contact avec leurs connaissances d'antan, ne fait que renforcer cette impression. Certes c'est lent, comme tous ses autres romans, mais c'est tellement accrocheur, je ne pouvais plus m'arrêter de lire.

    Les personnages sont intéressants également, surtout Roderick, j'ai eu de la peine pour lui. J'avais tellement envie que tout s'arrange. Sa sœur est plus difficile à cibler, j'ai eu un peu de mal à la comprendre. Il faut dire que le point de vue du narrateur nous embrouille un peu à son sujet. Et justement à propos du narrateur, j'ai aussi eu du mal à lui faire confiance. Je me suis demandé plusieurs fois à quel dessein il se comportait comme il le faisait.

    Par contre, le dénouement m'a plutôt déçue. J'en attendais beaucoup et finalement ça n'explique pas grand chose. Ca reste mystérieux. On a bien un indice, mais qui m'a laissée perplexe plus qu'autre chose. C'est dommage !

    Plutôt satisfaite de ma lecture, il ne me reste donc plus qu'un roman de l'auteure à lire, en l'occurrence le premier qu'elle a écrit.

     

    Lu dans la cadre des challenges # 21 et # 41

    Note : 16/20

    L'indésirableL'indésirable


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :