• La Confrérie de la dague noire, tome 14

    La Confrérie de la dague noire, tome 14Saga : La Confrérie de la dague noire

    Tome : 14

    Titre français : L'Amant sauvage (2017)La Confrérie de la dague noire, tome 9

    Titre original : Black Dagger Brotherhood, book 14: The Beast (2016)

    Auteure : J.R. Ward (Etats-Unis)

    Traducteur : Eléonore Kempler

    Edition : Milady

    Résumé : Plus rien n’est comme avant pour la Confrérie. La Société des éradiqueurs est plus puissante que jamais, mettant à profit les faiblesses humaines pour acquérir toujours davantage de moyens, d’armes et de pouvoir. Alors que la Confrérie s’apprête à les affronter, la bataille a déjà commencé pour l’un des frères.
    Rhage a échappé de peu à la mort, et le sentiment d’insécurité qui l’envahit depuis le terrifie. À l’instant même où il a le plus besoin d’elle, Mary semble s’éloigner, accaparée par sa propre quête, et la seule chose qui pourrait bien les réunir à nouveau va mettre leur monde sens dessus dessous…

    Mon avis :

    J'ai profité d'un week-end à rallonge pour sortir cette histoire de ma PAL, parce qu'avec la Confrérie, je sais qu'une fois commencé, je ne peux plus arrêter ma lecture.

    Depuis quelque temps, un vide se creuse en Rhage. Après avoir frôlé la mort, le guerrier s'interroge sur son comportement, sa vie, son couple. Il est temps de prendre le problème à bras le corps, alors que Mary est confrontée au deuil dans son travail.

    J'ai mis un peu de temps à rentrer dans l'histoire qui est longue à démarrer. L'autrice prend le temps de poser son contexte et de rappeler subtilement les particularités du couple et des individus qui le forment. A mes yeux, c'est là la grande force de cette saga : la profondeur des personnages. Une fois le miracle de la guérison de Rhage passé, l'intrigue reprend son envol et déploie ses ailes, révélant l'envergure de l'univers. En soi, Rhage et Mary ne rencontrent aucun problème de couple, ils sont parfaitement clairs sur leurs sentiments réciproques. Mais leur travail empiète sur leur temps commun et la communication en pâtit. Jusqu'à ce que Mary prenne conscience de ces non-dits et agisse comme elle sait le faire le mieux ; après tout c'est son boulot, mais cela fait aussi partie de sa personnalité. Une scène particulière dépeint la sensibilité de Rhage qui laisse parler son subconscient. C'était très émouvant et cela enclenche une réaction en chaîne. La bête joue un rôle non négligeable, sa relation avec la Shellane me plaît bien.

    En dehors du couple, le récit continue d'avancer à plusieurs niveaux, comme je l'ai indiquée, la trame de la saga est titanesque et se tisse depuis le début. Ainsi, Ahssaut se rapproche encore de la Confrérie pour mon plus grand bonheur ; mon personnage secondaire préféré de ce tome, sans conteste. Le trafiquant n'est pas si indifférent à la misère environnante, il m'a agréablement surprise. La Glymera fait encore des siennes, pendant que les éradiqueurs subissent un contre-coup assez costaud. Et que dire de ces divinités vampires ? Depuis le début, le seul reproche que je pourrais faire concerne le rôle en retrait du vampire lambda, même si on a un petit aperçu avec des personnages dans L'Héritage de la dague noire.

    J'ai passé un très bon moment encore avec cette grande famille et il me tarde de retrouver le chef des salopards, en mauvaise posture ici.

     

    17/20

    De la même saga : 

    Tome 1 : L'amant ténébreux

    Tome 2 : L'amant éternel

    Tome 3 : L'amant furieux

    Tome 4 : L'amant révélé

    Tome 5 : L'amant délivré

    Tome 6 : L'amant consacré

    Tome 7 : L'amant vengeur

    Tome 8 : L'amant réincarné

    Tome 9 : L'amant déchaîné

    Tome 10 : L'amant ressuscité

    Tome 11 : L'amant désiré

    Tome 12 : L'amant souverain

    Tome 13 : L'amant des ombres


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :