• La Terre des mensonges, tome 3

    La Terres des mensonges, tome 3Saga : La Terre des mensonges 

    Tome : 3

    Titre français : L'héritage impossible (2010)

    Titre original : Ligge i gronne enger (2007)

    Auteure : Anne B. Ragde (Norvège)

    Traducteur : Jean Renaud

    Langue : française

    Edition : Balland

    Résumé : Suite au terrible secret révélé au clan des Neshov, la fratrie se disloque dans de pesants non-dits. Jusqu'au jour, funeste, ou ils doivent faire face, ensemble. Dans une chaleur suffocante, Torunn, héritière malgré elle de la ferme familiale et des guerres silencieuses du passé, dénouera leurs destins – traçant une vie nouvelle.
    Anne B. Ragde convoque tous les démons de la terre norvégienne pour conter cette trilogie des Neshov au dernier acte cruellement magnifique.

    Attention risque de spoiler

    Mon avis : 

    Après avoir lu le tome précédent, j'étais très impatiente de lire cette suite. Malheureusement, j'ai dû attendre que le livre soit disponible à la bibliothèque et entre temps, mon enthousiasme a chuté. Peut-être que ça a eu un impact sur ma lecture. Quoi qu'il en soit, je suis un peu déçue.

    Après la découverte de la mort de son père, Torunn plonge progressivement dans une dépression et doit porter le fardeau de l'héritage sur les épaules. Ses oncles en profitent pour faire des projets autour de la ferme. Mais ça ne peut pas durer éternellement, n'est-ce pas ?

    Torunn est un personnage que je n'ai pas trop apprécié, pourtant je trouve qu'elle est forte, parce qu'elle doit faire avec son rôle crucial dans l'héritage et prendre des décisions difficiles. Elle est la pièce maîtresse qui décidera de la vie de ses oncles encore en vie et de son grand-père, alors que 6 mois plus tôt, elle n'avait quasiment aucune relation avec son père et encore moins avec la famille de son père. Moi qui aimait bien Erlend, dans ce tome je trouve qu'il boit trop, et qu'il met un peu trop en avant sa richesse. Et Margido se voile la face. Il y a du laisser-aller.

    Si je pensais avoir besoin d'un peu de temps pour me remettre dans l'histoire, je me suis bien trompée, dès la première page on est rattrapé par la réalité des personnages. Et je m'attendais certainement pas à ce que ça se passe de cette façon. La fin n'est pas si dramatique que je l'avais crains. Et pourtant, je n'arrête pas de me demander pourquoi les livres d'auteurs scandinaves sont si noirs et pessimistes. C'est vrai quoi, avec le tome 2 j'avais repris espoir, tous les éléments étaient présents pour finalement nous offrir un beau final. Mais non ! Bon, tout n'est pas gâché. Et pour être honnête, je ne l'ai même pas ressenti comme une vraie fin. Le dénouement est à l'image du reste du récit. Ca donne l'impression que l'écrivain aurait pu stopper plus tôt ou au contraire continuer sans que ça change grand chose à l'histoire.

    Pour ce dernier tome, je suis donc mitigée. J'ai malgré tout passé un bon moment auprès des personnages au fil des pages de cette trilogie, bien que le style d'écriture m'ait souvent laissée de marbre.

     

    Lu dans le cadre des challenges # 48, # 49 et # 53

    Note : 14/20

    De la même saga :

    Tome 1 : La Terre des mensonges

    Tome 2 : La ferme des Neshov

    Tome 4 : L'espoir des Neshov

    La Terres des mensonges, tome 3La Terres des mensonges, tome 3La Terres des mensonges, tome 3


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :