• Le flibustier du froid

    Le flibustier du froidTitre français : Le flibustier du froid (2014)

    Auteur : Ludovic Rosmorduc (France)

    Langue : française

    Edition : du Riez

    Résumé : L’arrivée d’un grand trois-mâts dans la cité portuaire de Trède va bousculer la vie de ses habitants, et notamment celle de Thibault. De caches secrètes en message codé, le jeune garçon va retrouver la piste d’un lointain pirate. Aux côtés d’Alastar, il va vivre la plus grande aventure de sa vie. La plus dangereuse aussi. 
    Au milieu d’une mer en furie, sillonnant entre icebergs et banquise, les deux héros se lancent dans une étourdissante chasse au trésor. Mais sont-ils les chasseurs ou les chassés ?

     

    Mon avis :

    Cette année, j'ai envie de remettre la fantasy au centre de mes lectures, quoi de mieux qu'un roman qui attend dans ma PAL depuis deux ans. En plus d'un avis positif, j'avais craqué pour la couverture.

    Alors que les pécheurs mécontents plaident leur cause auprès du gouverneur, un bateau débarque au port. Mais pas n'importe lequel : le navire du célèbre pirate Lothaire le lapidaire. Alastar y voit l'occasion rêvée pour remonter la piste du trésor, tandis que Thibault en profite pour se changer les idées, l'animation se faisant rare dans cette cité portuaire.

    La vie est ainsi qu'on ne sait jamais de quoi demain sera fait. Les trois personnages principaux ne se connaissent pas ou se sont perdus de vue. Un croisement des chemins verra leurs destins basculer. Thibaut est à peine pubère, mais le deuil et la vengeance vont le rendre mature avant l'heure. Rien ne fera renoncer Alastar au Cœur de Lucifer, même pas l'amour d'une femme. Azénor quant à elle hésite entre écouter sa raison et suivre son cœur. Bien que leurs motivations personnelles diffèrent, ces personnages attachants se lancent dans une même direction, déterminés à atteindre leurs buts. Mais jusqu'où sont-ils prêts à aller pour une rumeur, un trésor dont l'existence n'est pas certifiée ? Tout quitter, abandonner son foyer, se mettre volontairement en danger, certes avec à la clé la richesse, n'est-ce pas pure folie ?

    L'intrigue nous embarque sur un navire flambant neuf, dans les eaux froides du grand Nord. Ce côté marin m'a plu, je ne lis pas beaucoup de fantasy dont l'univers tourne autour des océans plutôt que la terre ferme et c'est dépaysant (même si ça nous donne des frissons). La dynamique du récit repose surtout sur l'action, les rebondissements sont peu nombreux mais ça ne m'a pas manqué. Une opportunité en or permet à notre trio de poursuivre ses indices tout droit vers l'opulence – ou bien une mort probable. Au début du livre, le gouverneur a une idée derrière la tête et c'est elle qui donne la direction au récit. Mais on n'en reparle plus après, c'est dommage, ça sert juste de prétexte finalement. J'étais pourtant bien curieuse.

    Je termine sur la très belle écriture de l'auteur, où aucun mot n'est superflu, chacun est à sa place. Je fais rarement aussi attention au choix de mots, là vraiment la plume m'a plu.

    Bravez les mers tumultueuses du Nord pour découvrir le fin mot de cette histoire. Plus qu'une chasse au trésor, les protagonistes opèrent une remise en question sur leur vie et le bien-fondé de leur quête.

     

    Lu dans le cadre des challenges # 35# 75 et # 93

    Note : 16/20

    Le flibustier du froidLe flibustier du froidLe flibustier du froid



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :