• Le jeu de l'assassin

    Le jeu de l'assassinSaga : Le cycle de Kjall

    Tome : 1

    Titre français : Le jeu de l'assassin (2014)

    Titre original : Heart and Thrones, book 1: Assassin's Gambit  (2013)

    Auteure : Amy Raby (Etats-Unis)Le jeu de l'assassin

    Traducteur : Leslie Damant-Jeandel

    Langue : française

    Edition : Milady

    Résumé : Vitala Salonius est un assassin surentraîné et une femme aussi attirante que dangereuse oeuvrant pour la libération de son peuple. Sa mission : séduire l’empereur avant de lui porter le coup fatal.
    Dirigeant d’un pays au bord du chaos, Lucien Florian Nigellus ne baisse jamais sa garde. Sa vie étant menacée à chaque instant, il ne peut se le permettre, même devant cette éblouissante courtisane de passage au palais. Pourtant, Vitala pourrait bien le distraire un instant de ses préoccupations – et combler d’autres besoins…
    Un assassin n’a pas le droit de succomber à sa proie, Vitala le sait depuis l’enfance.
    Or Lucien ne ressemble pas au tyran sanguinaire qu’elle s’est imaginé. Prise entre ses convictions et un sentiment plus trouble, Vitala hésite. À qui ira sa loyauté ?

    Mon avis : 

    A l'occasion de la dernière petite OP de bragelonne, j'ai eu envie de fantasy. Et parmi mes achats, ce roman me faisait assez envie.

    Vitala est formée depuis des années à un seul et unique but : tuer l'empereur de Kjall. Car son peuple – les Riorcans – est sous son joug depuis trop longtemps. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu. D'abord elle manque se faire doubler et surtout ensuite elle découvre que Lucien n'est pas aussi horrible qu'elle le croyait. Que faire alors ?

    Toute la première partie, que je qualifierais de rencontre, m'a bien plu. L'auteure place ses pions et pose le décor. Puis survient un élément déclencheur qui change tout. J'ai bien aimé ce rebondissement, c'était vraiment inattendu. C'est la suite qui m'a moins convaincue. Pas tellement dans l'histoire elle-même, je trouve que les événements s'enchaînent plutôt bien. Seulement, c'est un peu rapide, le récit n'est pas assez détaillé. Si ce n'était le côté sexuel et les scènes érotiques, on aurait presque pu penser que le public cible était plus jeune. Disons que c'est de la fantasy assez classique qui ne se démarque pas assez des autres, même si on passe un bon moment. Même s'il s'agit d'une trilogie, les tomes peuvent se lire indépendamment les uns des autres et le récit propose une vraie fin à l'histoire de Vitala et Lucien.

    J'ai bien aimé les deux protagonistes, mais je trouve que le personnage de Lucien est plus intéressant. Physiquement parce qu'il présente un handicap, qui est bien utilisé dans l'intrigue, mais qui ne prend pas trop de place non plus. Et dans sa personnalité, je le trouve compréhensif, il s'adapte rapidement aux situations. Au début, cependant, j'ai eu du mal à voir l'empereur en lui. J'ai moins accroché avec Vitala. Elle m'a agacée par moments. Pourtant, elle défend bien sa nouvelle cause. En ce qui concerne leur relation, je pensais que ça prendrait un peu plus de temps. C'est arrivé très vite. Elle cache beaucoup de choses à Lucien et je ne parle pas seulement de sa mission première. A côté de cela, j'ai bien aimé l'aspect culturel, la minorité, le métissage ...

    Dans l'ensemble, j'ai passé un bon moment, mais je m'attendais à mieux quand même.

     

    Lu dans le cadre des challenges # 75# 91 et # 93

    Note : 14/20

    Le jeu de l'assassinLe jeu de l'assassinLe jeu de l'assassin


  • Commentaires

    1
    Jeudi 24 Janvier à 23:26
    Audrey

    Malgré le manque d'originalité, de ce que tu en dis, il pourrait me plaire et puis avouons que la couverture donne envie de lui donner sa chance...

      • Samedi 26 Janvier à 09:55

        La couverture est en effet très sympa. Et cela reste une lecture agréable.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :