• Le Journal du Nightstalker : Entre lueur et ombre

    Le journal du Nightstalker : Entre lueur et ombreTitre français : Le journal du Nightstalker : Entre lueur et ombre (2020)

    Auteur : Steve Fabry (France)

    Edition : Stellamaris

    Résumé : Un ange décide de descendre du Paradis afin d’aider une humanité en proie aux démons. Témoin de la souffrance que les humains ressentent, il devra trouver sa place et le sens de son existence parmi eux. Prenant le rôle d’un protecteur, il deviendra le Nightstalker. De nombreux ennemis entraveront sa route mais quelques alliés se rangeront à ses côtés. Au cœur de cette guerre, à qui pourra-t-il accorder sa confiance ?
    « Quand je ferme les yeux, je revois ma chute. Mon interminable descente, mon angoisse et ma douleur. Mes ailes ne pouvant ni m’aider, ni me ralentir. Ces visages humains qui défilent devant mes yeux. Je peux encore ressentir le froid parcourant mon corps à mon arrivée en bas.
    Je devrais peut-être vous raconter comment j’en suis arrivé là. Ou plutôt qui je suis, et ce que je suis. Ainsi, comprendrez-vous mieux ce que je vous écris. »

    Je remercie l'auteur pour ce service presse.

    Mon avis : 

    L'auteur m'a contactée pour découvrir son roman et je me suis laissé tenter. Dommage que l'histoire ne m'ait pas embarquée.

    Comme d'habitude, dès ma lecture achevée, j'ai oublié le nom du protagoniste. Cependant pour une fois, je me demande s'il n'est jamais nommé. C'est lui le narrateur et j'ai vraiment un doute. En fin de chaque partie, l'histoire est abordée sous un angle un peu différent et ce personnage est simplement connu sous le pseudonyme du Nightstalker.

    Descendu du ciel par curiosité, puis observant les comportements humains, cet ange décide de les protéger d'eux-mêmes. Pourtant se pose malgré tout la question de ses motivations. Quelle raison l'a vraiment poussé à chuter et abandonner sa vie céleste ?

    La narration se présente sous forme de chroniques, presque indépendantes les unes des autres. Mais un fil rouge se distingue au fur et à mesure que passent les chapitres, d'autant que certains personnages apparaissent de manière récurrente et ces rapports évoluent. Lucifer souhaite prendre sa revanche sur le Paradis, étend son influence et rassemble ses partisans. En vérité, ce personnage est peu présent, mais l'incarnation du mal issue de ses actes passés et de son projet futur est prégnant. On se doute rapidement de la tournure que va prendre l'intrigue. A côté de cela, je déplore un cadre très en retrait. Par exemple, cet ange vit dans un immeuble abandonné : ressent-il les besoins primaires des êtres humains (manger, dormir) ? J'ignore tout de ces aspects pratiques. On n'a en visière que le mal qui se répand et qui doit être stoppé, mais à quel prix ? Le décor est très sombre, j'ai assimilé la ville à celle de Gotham City dans Batman. La seule lueur émerge de ses ailes lorsqu'elles se déploient, lui aussi étant vêtu de noir pour mieux se fondre dans l'obscurité.

    Voilà, donc au niveau des péripéties, je ne me suis un peu ennuyée, même si la dernière aventure en enfer a ravivé quelque peu mon intérêt, quoique pas suffisamment pour continuer, car le récit n'est pas terminé. En revanche, je me suis attaché au protagoniste : sa solitude (même s'il ne semble pas en souffrir), sa sensibilité et sa relation envers un personnage en particulier, sa détermination, son lien avec ses frères.

    En conclusion, une histoire qui n'a pas su se démarquer par manque d'originalité et de développement.

     

    11/20


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :