• Le meurtre de Roger Ackroyd

    Le meurtre de Roger AckroydTitre français : Le meurtre de Roger Ackroyd (1927)

    Titre original : The Murder of Roger Ackroyd (1926)

    Auteure : Agatha Christie (Royaume-Uni)

    Traducteur : Miriam Dou-Desportes

    Langue : française

    Edition : Le livre de poche

    Résumé : Un soir, dans sa propriété de Fernly Park, l'industriel Roger Ackroyd se confie à son ami le Dr Sheppard. Le veuve qu'il envisageait d'épouser s'est suicidée pour échapper à un chantage. Dans une ultime lettre, elle lui révèle le nom de celui qui détient un terrible secret : un an plus tôt, elle a assassiné son mari.

     

    Mon avis : 

    J'avais envie de le lire depuis un moment, l'occasion s'est enfin présentée. Et franchement, je ne sais pas pourquoi j'ai attendu si longtemps pour le lire. C'était génial.

    Le Dr. Sheppard est un ami de la future victime. Et son nouveau voisin n'est nulle autre que le très connu détective belge. Ensemble, ils vont menés l'enquête.

    Une lecture des plus prenantes, j'ai eu du mal à le lâcher, je l'ai lu en deux après-midi. Cependant, la fin ne m'a pas surprise car en vérité, j'ai été spoilée plus tôt dans l'année. Du coup, j'ai cherché des indices pendant ma lecture, mais j'avoue qu'en lisant le dernier chapitre où tout est expliqué, bah en fait je n'avais rien vu. Donc, si je n'avais pas su à l'avance, je n'aurais jamais deviné l'identité du coupable. Au contraire, le mobile est évident depuis le début. J'ai trouvé utile qu'on voit des plans de la maison et du lieu du crime, ça aide vraiment à bien visualiser la scène, et c'est important pour un indice en particulier que nous explique le détective. En général, les descriptions d'une pièce avec ses meubles, je me représente ça grossièrement, c'est sans intérêt ; mais là chaque détail a son importance. Le procédé que le tueur a utilisé est plutôt astucieux, en tous cas, comme je l'ai déjà dit, pas moyen de deviner. Quoique, si j'avais été plus attentive à certains détails …

    Le récit est écrit à la première personne du singulier, vu par le Dr. Sheppard. Il nous raconte son enquête en compagnie du célèbre détective Poirot et ses propres réflexions. Tout ce qui est dit compte, rien n'est superflu. Les suspects ont tous des secrets à cacher, et chaque nouvelle révélation modifie la direction de l'enquête. J'ai bien aimé les personnages, surtout la sœur du narrateur. C'est une commère et fouineuse pas possible. Les activités des suspects se croisent et se décroisent, si bien que pour ne pas rester sur la touche, cette lecture demande de la concentration.

    J'ai lu une édition qui date d'il y a une cinquantaine d'années, et du coup l'aspect même du livre m'a aidée à plonger dans l'époque et l'univers. Faut dire que l'ambiance est parfaitement retranscrite.

    J'ai donc passé quelques heures captivantes à dévorer ce roman.

     

    Lu dans le cadre des challenges # 21 et # 35

    Note : 17/20

    Le meurtre de Roger AckroydLe meurtre de Roger Ackroyd


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :