• Le secret des femmes

    Le secret des femmesTitre français : Le secret des femmes : Voyage au cœur du plaisir et de la jouissance (2010)

    Auteurs : Elisa Brune (Belgique) et Yves Ferroul (France)

    Langue : française

    Edition : Odile Jacob

    Résumé : Voyage au cœur du plaisir et de la jouissance Le septième ciel est ouvert à tous, encore faut-il trouver le chemin qui y conduit. À cet égard, les femmes ont un accès moins immédiat que les hommes, bien qu'elles aient de plus vastes potentialités. Émaillée de doutes, de questions, de tentatives, de blocages, de découvertes, leur vie sexuelle est évolutive, multiforme et illimitée. Pour les aider dans cette aventure, nul ne peut leur fournir un parcours fléché, mais des repères, oui. Aujourd'hui, grâce aux études qui commencent à se multiplier, on en sait enfin un peu plus sur l'orgasme féminin. Sur le point G. Sur l'orgasme multiple. Sur l'éjaculation féminine. Sur le cerveau en extase. Sur l'incroyable anatomie du clitoris. Cet ouvrage procède en deux temps. D'abord un panorama des connaissances objectives. Que nous ont appris les recherches scientifiques ? Comment fonctionne la mystérieuse physiologie du plaisir? Puis une plongée dans l'expérience subjective. Que ressentent les femmes ? Comment découvrent-elles le plaisir ? Comment apprennent-elles à l'épanouir ?

    Mon avis :

    La sexualité d'un point de vue scientifique et culturelle m'intéresse et je ne pouvais pas passer à côté d'un livre dédié entièrement au plaisir féminin. J'ai hésité à classer ce livre en sciences, mais je pense que c'est plus culturel et personnel que scientifique.

    Ce livre se présente en deux parties : la partie essai et la partie sondage. Dans la première partie, les auteurs recoupent les informations engendrées au long du temps par des médecins ou scientifiques et des découvertes suites à des études scientifiques plus récentes. Le problème de ces études réside dans le petit échantillon des "cobayes". Quand une expérience a été effectuée sur à peine cinquante femmes, ou même sur trois couples, les résultats n'ont pas grande signification, au mieux ils servent d'ouverture sur des recherches plus orientées, ce qui n'arrive jamais. Finalement, cette partie est courte, trop à mon goût, j'aurais voulu plus. Mais force est de constater qu'il n'y a rien de plus à dire car on ne sait rien de plus. La preuve : les études à ce sujet sont rares et ça n'intéresse pas grand monde. En fait la raison toujours mise en avant pour le manque de financement de ce genre d'études est que ce n'est pas sérieux, ça salit l'image. On comprend bien que ce n'est pas leur priorité. Cela étant dit, on retrouve des informations captivantes sur la place du plaisir et de l'orgasme féminin à travers le temps, dans différentes cultures, le rapport à la médecine, à la science... Certaines données sont amusantes, d'autres incroyables et étonnantes. Je partais avec un minimum de connaissances sur ce thème, mais il est certain que j'en suis ressortie plus instruite.

    En parallèle à la rédaction, les auteurs ont lancé un sondage visant exclusivement des femmes cisgenres. Toutes les questions tournent autour de l'orgasme. Je n'aurais jamais imaginé qu'ils puissent y avoir autant d'interrogations à ce sujet. Même si je dois reconnaître que toutes ces questions sont pertinentes. Les auteurs partagent les questions, les statistiques qui découlent des résultats et des commentaires des sondées. On se rend compte à quel point rien n'est plus aléatoire qu'un orgasme féminin. Les variables pour une même femme et d'une femme à l'autres sont infinies. Au fil des questions, j'y répondais à part moi-même, et ç'a été enrichissant de lire tout ça.

    J'ai bien aimé comment c'était écrit. Ils usent de métaphores, et devant les comparaisons absurdes, je ne savais pas si je devais rire ou pleurer – par exemple, on en sait plus sur des étoiles à des années lumières de la Terre que sur le plaisir sexuel féminin.

    J'ai beaucoup aimé cette lecture et j'en retiens que les connaissances scientifiques sont limitées à ce sujet et que les femmes ont encore beaucoup à apprendre de leur corps, si seulement on les encourageait à le faire. Pour rejoindre le titre, c'est un secret uniquement parce que personne – pas grand monde – ne cherche à le percer à jour.

     

    Lu dans le cadre des challenges # 75 et # 92

    Note : 16/20

    Le secret des femmesLe secret des femmes


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :