• Le sel de nos larmes

    Le sel de nos larmesTitre français : Le sel de nos larmes (2016)

    Titre original : Salt to the sea (2016)

    Auteure : Ruta Sepetys (Etats-Unis)

    Traducteur : Bee Formentelli

    Langue : française

    Edition : Gallimard

    Résumé : Hiver 1945. Quatre adolescents. Quatre destinées.
    Chacun né dans un pays différent. Chacun traqué et hanté par sa propre guerre.
    Parmi les milliers de réfugiés fuyant à pied vers la côte devant l'avancée des troupes soviétiques, quatre adolescents sont réunis par le destin pour affronter le froid, la faim, la peur, les bombes... Tous partagent un même but : embarquer sur le Wilhem Gustloff, un énorme navire promesse de liberté...

    Mon avis :

    Comme pas mal de romans que je lis ces derniers mois, je l'ai lu pour le prix Livraddict, de plus il a fait l'objet d'un coup de cœur au club lecture de ma médiathèque, donc j'étais assez curieuse. Sans compter cette magnifique couverture, je n'ai pas pu y résister.

    L'auteure nous propose une narration à quatre voix, de fait les chapitres sont courts, on alterne à chaque fois et on avance beaucoup plus vite. Le style est assez simple, adapté au public ciblé, puisqu'il me semble que c'est avant tout pour des adolescents, même si bien sûr tout le monde peut le lire ; je vous y encourage d'ailleurs, car ça parle d'un événement que l'on mentionne très peu et surtout ce que j'ai apprécié, c'est que pour une fois, on a le point de vue des civils allemands ou rattachés à l'Allemagne ; en tous cas moi, je n'étais pas au courant avant de découvrir ce roman. Etant donné la multitude de narrateurs, le début est assez confus. J'ai eu besoin d'une cinquantaine de pages pour bien comprendre, m'immerger dans le récit et l'époque, cerner les personnages.

    Des personnages très intéressants cela dit, et très attachants ; hormis Alfred, qui a une très haute opinion de lui-même et ne doute absolument pas de son héroïsme. Un petit mystère plane sur chacun d'eux, plus les pages défilent, plus on approche de la vérité. Le problème bien sûr, c'est que la vérité n'est pas la même selon les points de vue, et je ne suis donc pas sûre d'avoir bien saisi l'énigme qui entourait Alfred et sa chère Hannelore. Florian est probablement celui pour lequel je me suis le plus creusée les méninges, je tenais vraiment à savoir ce qui l'avait mené ici, et comme en plus il tient à garder le secret, ma curiosité était à son comble. Quant à Joanna, on a l'impression que c'est la seule qui arrive un tant soit peu à trouver du sens à sa place dans leur groupe. Elle veut aider les gens, quitte à se mettre en danger elle-même. Mais mon préféré est Emilia, peut-être par sa fragilité, elle semble tellement vulnérable et d'un autre côté, elle a réussi à s'en tirer jusque dans cette forêt. Elle est seule, loin des siens, mais sait faire preuve de courage dans une situation plutôt désespérée. Je n'oublie pas les personnages secondaires : le poète de la chaussure, qui motive la petite troupe, Eva qui m'a paru être l'opposée du cordonnier, Klaus, Ingrid, et tous les autres gens que l'on rencontre dans cette aventure. Toutes ces personnes qui se croisent, créent des relations prenantes et déterminantes.

    L'évolution de l'intrigue est étroitement liée aux découvertes que l'on fait sur les personnages, tel est mon ressenti en tous cas. En ce qui concerne le dénouement, je dirais simplement : ce qui devait arriver, arriva. Et même si le drame est inévitable, j'ai bien aimé cette fin.

    Contrairement à d'habitude, je n'ai pas versé une seule larme, même si mes yeux se sont embués à la toute fin. Il n'en reste que c'est un roman plein d'émotions, c'est impossible d'être indifférent à tous ces événements, face à l'horreur qu'ils ont dû traverser, non seulement pendant tout le livre, mais aussi avant, aux événements qui les ont poussés vers ce bateau, sans en oublier les conséquences. L'auteure s'est basée sur des faits réels pour son roman, et au milieu de ma lecture je me suis un peu renseignée pour voir jusqu'où, mais en fait elle nous explique un peu cela dans une note à la fin du livre.

    Malgré les nombreux avis positifs, je ne m'étais pas trop monté la tête de peur d'être déçue, et j'ai bien fait. Parce que c'est un peu différent de ce que je pensais, et cependant c'est une lecture qui m'a vraiment plu.

     

    Note : 17/20


  • Commentaires

    1
    Dimanche 23 Avril à 21:32

    Pour moi l'intrigue qui concerne Alfred, c'est que tellement sur de lui et tellement fanatique, il a dénoncé le père de sa bien aimé Hannelore pensant que celle ci allait se détourner de son père, ce qu'elle n'a pas fait.
    Voilà mais ça reste juste mon idée !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :