• Les Campbell

    Les Campbell, tomes 1 et 2Les Campbell, tomes 1 et 2Les CampbellLes Campbell

    Saga : Les Campbell (2014)

    Titre original : Los Campbell (2014)

    Scénariste : José-Louis Munuera (Espagne) 

    Dessinateur : José-Louis Munuera (Espagne) 

    Traducteur : Anne-Marie Ruiz

    Langue : française

    Edition : Dupuis

    Résumé : Véritable légende de la piraterie, Campbell s'est retiré des affaires après le meurtre de sa femme pour élever ses filles en paix, loin des souvenirs douloureux de son passé. Mais celui-ci finit par le rattraper en la personne de Carapepino, pirate imbécile prêt à tout pour avoir les faveurs de l'infâme Inferno, un pirate redouté et redoutable qui n'est autre que l'assassin impuni de la mère d'Itaca et de Genova. Hanté par son passé et ses actes, Inferno désire être débarrassé une fois pour toutes de Campbell. Ce dernier, obligé de fuir, trouve refuge avec ses filles dans une communauté de lépreux. Mais la confrontation paraît inéluctable. Or les liens qui unissent Campbell et Inferno semblent plus complexes qu'il n'y paraît...

    Mon avis : 

    J'ai découvert cette BD par hasard en regardant les sorties du mois d'août. J'ai vu le tome 3 et ça m'a intriguée alors je me suis lancée dans cette nouvelle saga.

     

    Tome 1 / Inferno : Dans ce premier tome, on découvre les personnages, l'univers se met en place assez facilement. J'ai beaucoup aimé la famille Campbell, surtout la petite Genova, elle m'a fait rire. Le pirate Carapepino me plaît bien aussi.

    L'intrigue consiste à découvrir le pirate Inferno, ennemi de Campbell, qui s'est lui retiré de ce monde, enfin en théorie. C'est plutôt bien mené, même si à la fin on ne sait pas encore pourquoi ces deux-là se détestent.

    Les dessins sont charmants, les couleurs sont chaudes et le tout nous fait voyager. Le récit est rempli d'action, d'aventure, d'humour et de souvenirs, qui nous font découvrir la vie passée des Campbell.

    J'ai totalement adhérée et j'ai directement enchaîné avec le tome 2.

     

    Note : 17/20

     

    Tome 2 / Le redoutable pirate Morgan : Ce tome nous raconte l'histoire du pirate Morgan donc, et de son lien avec Campbell, avec à nouveau une petite énigme à la clé, mais assez facile à deviner.

    On parcourt les souvenirs de Campbell un peu plus en profondeur, notamment sa rencontre avec sa femme, mais on ne sait toujours pas ce qu'il lui est arrivé.

    Carapepino est décidément un sacré chenapan, il peut être malin quand il s'agit de sa propre vie. Je l'ai trouvé plus amusant encore que dans le premier. On découvre d'autres personnages intéressants, j'espère bien les revoir dans le prochain tome. L'île des Lépreux est un endroit vraiment paisible, et les habitants sont vraiment sympathiques. L'humour est toujours au rendez-vous, les illustrations vraiment plaisantes. Le dénouement nous met l'eau à la bouche pour la suite, ça promet encore de belles aventures.

     

    Lu dans le cadre du challenge # 29

    Note : 16/20

    Les Campbell

     

     

     

     

     

     

    Tome 3 / Kidnappé ! : Le père de famille Campbell s'est fait kidnappé, et ses filles vont avoir besoin de toute l'aide possible pour le retrouver.

    Dans ce tome, les souvenirs de Campbell continuent de nous apprendre son passé, avec encore quelques révélations surprenantes.

    L'environnement est toujours agréable à suivre, avec les pirates et les lépreux. Ces derniers sont très sympathiques et pleins de ressources. Carapepino fait encore des siennes, je crois que c'est mon personnage préféré. Même si j'aime bien Genova aussi, la fille cadette, qui n'a pas froid aux yeux : prête à tout pour ceux qu'elle aime, très spontanée. Des personnages très attachants dans l'ensemble, même Inferno, dont j'ai hâte de voir où toutes ces manigances vont le mener.

    Je suis néanmoins un peu déçue, j'en attendais plus. La couverture laissait présager plus d'action. Mais je lirai la suite avec plaisir.

     

    Lu dans le cadre du challenge # 41

    Note : 16/20

    Les Campbell

     

     

     

     

     

     

    Tome 4 / L'or de San Brandamo : Je l'attendais depuis longtemps cette suite, de sorte que maintenant que j'ai enfin pu l'emprunter, j'ai oublié un peu les événements importants des tomes précédents. Mais ça ne m'a pas empêché de savourer ce tome, à la hauteur du premier.

    C'est un vrai plaisir de retrouver tout ce petit monde à travers les illustrations de Munuera, toujours aussi agréable de contempler un univers bien retranscrit. Les personnages sont fidèles à eux-même, surtout Carapepino, qui n'est jamais à court d'idées pour berner tout le monde ; sauf peut-être le père Campbell, qui se mure dans la solitude après les événements du tome précédent. Il a l'air moins joyeux, il retombe dans ses souvenirs. Ces derniers sont d'ailleurs ce qui suscite le plus mon intérêt et ma curiosité, dans ce tome encore plus. Je commence à m'impatienter de connaître ce qui est arrivé à sa femme. Pour ma part, ce tome est beaucoup plus sérieux, on est dans le vif du sujet de l'intrigue générale de la série. Il m'a semblé que certaines choses étaient mises en pause ici, comme sa relation avec la lépreuse, au profit de nouvelles rencontres, retrouvailles et aventures.

    Je trouve que ça n'avance pas assez vite, l'auteur divulgue juste ce qu'il faut d'informations pour nous languir de la suite, et c'est très frustrant d'attendre. Mais j'ai passé un très bon moment.

     

    Note : 17/20


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :