• Les carnets de Pauline Thot

    Les carnets de Pauline ThotTitre français : Les carnets de Pauline Thot (2016)

    Auteure : Rebecca Brocardo (France)

    Langue : française

    Edition : autoédition

    Résumé : 1999. Pauline étouffe dans sa petite ville de province. Introvertie et malmenée en classe, elle ne revit que pendant les vacances en Corse, où elle se découvre à la fois désirable et vulnérable. Pour assouvir sa soif de liberté, elle se révoltera tour à tour contre l’autorité, les hommes et la société. Dans ses carnets, Pauline raconte à la première personne sa lutte solitaire contre la honte et la culpabilité qu'elle ressent dans sa construction en tant que femme dans un pays où leur condition et leur sexualité posent toujours problème. Avec son « Je », elle joue à se moquer de tout pour ne pas souffrir. Véritable journal de société, ce récit riche et sensible témoigne de la difficile transformation d’une adolescente en adulte, dans une fin de siècle ponctuée par de profondes mutations technologiques et sociétales. C’est en partageant son vécu qu’on s'attache à l'héroïne, à son histoire, et à son parcours.

    Je remercie l'auteure pour ce service presse.

    Mon avis :

    Je ne connaissais pas, mais quand l'auteure m'a contactée pour le chroniquer, le résumé m'a plu alors j'ai accepté.

    Pendant son adolescence, Pauline a tenu des carnets où elle écrivait le fil de ses pensées et ses réflexions sur sa vie.

    Le début a été un peu confus pour moi, je ne comprenais pas trop et j'ai eu un petit peu de mal à m'habituer au style, mais qui m'a plu une fois bien lancée dans le récit. C'est écrit avec beaucoup de nostalgie, je me suis sentie comme dans un voyage dans le temps ; et même si ça ne remonte pas à si loin (les années 2000), le moment est important car il s'agit de la transition numérique avec les ordinateurs et internet et surtout les téléphones portables. La narration alterne entre première et troisième personnes du singulier, où l'on a donc des passages où la narratrice raconte et d'autres passages issus directement des carnets de Pauline qui parle de sa vie. Au début, je remarquai à chaque fois le changement et puis au bout d'un moment, je ne m'en rendais plus compte, ça n'a plus tant d'importance.

    Le fil conducteur de l'intrigue se base sur les années lycée de Pauline, elle nous parle des garçons, du lycée, de l'avenir, de ses problèmes. Il faut dire qu'elle en a pas mal, si elle n'a pas vraiment de chance, certains auraient pu être évités facilement par elle-même. Je n'ai pas trop accroché avec la protagoniste que j'ai trouvée un peu trop débauchée, elle passe du chaud au froid en un instant. Beaucoup de personnages secondaires vont et viennent, toutes sortes de personnes que Pauline aura pu croiser dans sa vie. Après les parties sur le lycée (majoritaires dans le roman), Pauline poursuit ses études, puis entre dans la vie active. Ca m'a moins intéressée et ça va un peu trop vite en comparaison de la période précédente. Que dire de la fin, sinon qu'elle surprend.

    Ce qui m'a plu c'est la crédibilité du personnage, la narration qui rend le récit très vrai – on se dit que ça pourrait facilement être une autobiographie –, les réflexions que beaucoup d'adolescents partagent je pense.

     

    Lu dans le cadre du challenge # 67

    Note : 15/20

    Les carnets de Pauline Thot


  • Commentaires

    1
    Samedi 20 Mai à 18:25

    Je ne connaissais pas, mais ce que tu en dis m'intéresse.
    Je le note dans un petit coin :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :