• Les Chants Mithraïques

    Les Chants MithraïquesTitre français : Les Chants Mithraïques (2020)

    Auteur : Donovan Bogoni (France)

    Edition : Atramanta

    Résumé : Voici les chants d’un intoxiqué serpentant hors l’abîme: vous y trouverez la ferveur d’un homme que la nuit terrorise et qui décide, un jour, de ne plus crier cette terreur mais de crier la dévotion qu’il porte au jour. Voici les chants d’amour d’un fervent du soleil, un amour qui drossera lentement vers le délire et finira - comme tout amour du feu - dans le feu.

     

     

     

     

    Je remercie l'auteur pour ce service presse.

    Mon avis : 

    Je ne suis pas une grande amatrice de poésie, mais je me suis laissé tenter par la demande de l'auteur.

    Comme son nom l'indique, l'œuvre est divisé en chants, chacun aborde des thèmes différents, pourtant l'ensemble est soudé et forme comme une histoire, il y a une continuité entre ces différentes parties qui donnent un sens et voit l'évolution du narrateur. Bien que pour ma part, j'ai eu du mal à placer le contexte. Si j'ai bien compris, "mithraïque" fait référence au soleil, à sa lumière. Au début, j'ai cru que le narrateur se trouvait aux enfers et qu'il subissait le châtiment qui va de pair avec le concept. Selon mon ressenti, il refusait d'admettre sa condition à l'ombre, puis l'accepte et accueille même cette épreuve, il se repend de ses méfaits. Finalement, au fil de ma lecture, j'ai remis cette interprétation en doute. Ce n'est pas évident de saisir le lieu et la direction.

    Ce texte est une ode au soleil, loue sa lumière, sa chaleur, la beauté de ce que ses rayons révèlent ; en contradiction avec la situation du narrateur quelle qu'elle soit. C'est une ode à la vie avec des souvenirs (j'ai particulièrement apprécié le chant VI qui parle de l'enfance), des regrets et des remords entre autres. Le vocabulaire est soutenu et diversifié, beaucoup de mots dont la signification m'était inconnue. La syntaxe est vraiment belle, poétique et onirique, c'est très agréable à lire.

    Je ne suis pas le meilleur public pour apprécier à sa juste valeur la poésie, néanmoins, j'ai pris plaisir à lire cette belle plume.

     

    13/20


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :