• Les Chroniques occultes, tome 1

    Les Chroniques occultes, tome 1Saga : Les Chroniques occultes

    Tome : 1

    Titre : L'Appel d'Am-Heh (2021)

    Auteur : Guy-Roger Duvert (France)

    Edition : autoédition

    Résumé : En 1934, Kristen, archéologue travaillant à la Miskatonic University, à Arkham, tente de faire reconnaître ses compétences dans un monde où les femmes restent méprisées.
    Tout change le jour où elle reçoit un paquet envoyé d’Égypte, contenant une moitié de tablette aux inscriptions semblant dater de l’époque archéenne. Accompagnée de Milton Blake, un aventurier obéissant à un conclave occulte au sein de la Miskatonic, et de Howard Brixton, ancien espion britannique, elle s’engage dans une odyssée qui l’amènera des États-Unis en Égypte, puis en France et jusqu’en Allemagne nazie.
    Mais cette course après un savoir occulte qui aurait dû rester enfoui ne risque-t-elle pas de les mener aux portes de la folie ?

    Je remercie l'auteur pour ce service presse.

    Mon avis : 

    Après la SF, Guy-Roger Duvert se lance dans un genre différent et j'étais plutôt curieuse de découvrir cette histoire aux résonnances de La Momie.

    Dans les années 30, en tant que femme Kristen n'est jamais pressenti pour organiser les fouilles à l'étranger. Mais voilà qu'une affaire plus personnelle lui offre l'occasion rêvée de se rendre en Egypte. Sur les traces de son amant perdu, en compagnie d'un aventurier américain et d'un ex-espion britannique, Kristen découvre des faits qui lui font remiser sa joie du terrain pour affronter une menace inattendue.

    Cela change du tout au tout par rapport à ses livres précédents. Le contexte historique n'est pas anodin et sert bien l'intrigue, ou inversement, le récit utilise à son avantage les éléments de cette époque compliquée. De plus, cet environnement, cette ambiance d'alors sont relativement bien transposés, tant par les faits que par le vocabulaire adapté dans le scénario, la façon de parler des personnages. L'histoire s'inspire d'un passé réel, ou le nazisme joue un rôle certes secondaire, mais non moins important.

    L'intrigue se base sur la recherche d'un artefact ancien dont les pouvoirs incertains se réveillent. Ce côté mystique, d'abord très léger, s'étend et déteint sur l'univers, le décor, les personnages, en cadence les effets étranges de cette tablette. Vis-à-vis de cette menace invisible, les personnages réagissent chacun à leur façon et j'ai eu un petit faible pour Howard, dont l'incompréhension n'empêche pas la lucidité face au péril qui les attend s'ils devaient échouer. Mais la tâche s'annonce ardu et les obstacles sont nombreux.

    Le récit est rythmé par l'action, les imprévus et les déplacements, le mystère planant sur l'ensemble. Néanmoins, il m'a manqué un petit truc pour rentrer complètement dans l'histoire, peut-être une attente qui tarde à être comblée. La fin rattrape bien cette aventure, la dernière épreuve apparaît comme un fouillis, tout le monde s'agite, mais c'est le meilleur moment du livre pour moi.

    Au programme : des personnages déterminés, un dieu oublié vindicatif qui cherche sa revanche sur les mortels, des objets magiques.

     

    15/20


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :