• Les Enfants de la Terre, tome 2

    Les Enfants de la Terre, tome 2Saga : Les Enfants de la Terre

    Tome : 2

    Titre français : La vallée des chevaux (1991)

    Titre original : Earth's Children: The valley of horses (1982)

    Auteure : Jean M. Auel (Etats-Unis)

    Traducteur : Catherine Pageard

    Langue : française

    Edition : Presses de la cité

    Résumé : Injustement chassée de la tribu qui l'avait recueillie, Ayla erre à travers les steppes désolées du nord de l'actuelle mer Noire, dans l'espoir de retrouver son peuple d'origine.
    Elle finit par se réfugier dans une vallée où vit une troupe de chevaux sauvages. Là, elle fait d'extraordinaires découvertes et parvient à percer le secret du feu. Elle adopte aussi une pouliche et un lionceau, et parcourt le vaste monde, chassant en compagnie du plus puissant des prédateurs. Pour être pleinement heureuse, il ne lui manque qu'un compagnon. Mais le destin veille... Le jeune et blond Jondalar, après un long voyage riche en péripéties, la rejoindra et partagera sa vie dans la vallée.
    Grâce à lui, Ayla va faire une découverte aussi importante que celle du feu : l'amour.

    Attention, risque de spoiler si vous n'avez pas lu le tome précédent

    Mon avis : 

    Six mois après le tome 1, je poursuis la saga préhistorique. Je voulais la lire plus tôt, mais je n'ai pas eu le temps, j'avais d'autres lectures prioritaires.

    Ayla a été chassée du clan, et part donc à la recherche des Autres qui lui ressemblent. Au bout de plusieurs mois de marche intense, elle découvre une grotte et s'y installe pour l'hiver. En parallèle, on suit le Voyage de Jondalar et de son frère Thonolan vers l'ouest.

    J'apprécie toujours autant Ayla, même si quand elle est seule, je la trouve un peu puérile, naïve. Ce qui n'empêche qu'elle est admirable pour tout ce qu'elle fait. Et dès la rencontre, elle murit d'un coup je trouve. Au contraire, Jondalar se comporte plus en adulte, tient des propos plus réfléchis. Son frère est sympathique aussi, il veut profiter de la vie, il aime l'aventure.

    L'histoire est totalement différente du premier tome. On découvre de nouveaux peuples, de nouvelles cultures, de nouvelles techniques. Par contre, pour les scènes érotiques, je doute fortement que les hommes préhistoriques faisaient l'amour passionnément et avec tendresse, à mon avis c'était plus sauvage que ça. Ce qui m'a le plus dérangé c'est de n'apprendre l'âge exact des personnages qu'à la fin.

    Dans l'ensemble, ce tome est bien plus régulier que le précédent, je ne me suis pas vraiment ennuyée, et l'attente de la rencontre augmente au fur et à mesure, d'autant que je pensais que leurs chemins se croiseraient bien plus tôt et certainement pas dans ces conditions. Cependant, les descriptions (de techniques) trainent un peu en longueur. Mais j'ai apprécié toutes les nouveautés, et bien que ça se déroule à la Préhistoire, l'auteure traite de sujets toujours actuels.

    Un bon moment qui m'a encore fait voyager dans le temps! A bientôt pour la suite.

     

    Lu dans le cadre des challenges # 20, # 21 et # 36

    Note : 17/20

    De la même saga : 

    Tome 1 : Le clan de l'ours des cavernes

    Tome 3 : Les chasseurs de mammouths

    Tome 4 : Le grand voyage

    Les Enfants de la Terre, tome 2Les Enfants de la Terre, tome 2Les Enfants de la Terre, tome 2


  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 13:51

    j'ai lu cette saga quand j'étais adolescente, je l'ai tellement appréciée que je l'ai relue pusieurs fois depuis, notamment  chaque fois que je me procurais le tome suivant. Et puis, quand je (re)lis ce tome 2, je trouve Ayla si active que je m'en veux d'être paresseuse et ça me motive pour toutes les activités désagréables en -age (ménage, nettoyage, lessivage ..)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 12:34

    C'est sûr, on attend avec une telle impatience la rencontre entre Ayla et Jondalar et je n'ai pas du tout été déçue, j'ai trouvé les deux héros  très touchants dans leur découverte de l'autre, biaisée par les préjugés de leurs peuples respectifs...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :