• Ma sœur la lune

    Ma sœur la luneSaga : Les sculpteurs d'ivoire

    Tome : 2

    Titre français : Ma sœur la lune (1998)

    Titre original : My Sister the Moon (1992)

    Auteure : Sue Harrison (Etats-Unis)

    Traducteur : Marie-Lise Hieaux-Heitzmann

    Langue : française

    Edition : Le livre de poche

    Résumé : Ma mère la terre, mon père le ciel contait le destin de la jeune Chagak, huit mille ans avant notre ère, dans les iles Aléoutiennes. Cette splendide saga préhistorique se prolonge ici a travers les aventures des deux fils de Chagak et de la belle Kiin...
    Pour échapper au mépris et aux mauvais traitements de son père, qui ne veut que des héritiers mâles, Kiin n' ad' autre perspective que le mariage déjà conclu des sa naissance avec l'un des fils de Chagak. Seize ans plus tard, devenue une jeune femme indépendante et forte, promise a un homme, mais éprise d'un autre, il lui faudra se battre pour choisir son destin.

    Mon avis :

    Ca fait plus d'un an que j'ai lu le premier tome, mais l'histoire concerne de nouveaux personnages et ce n'est pas grave si on oublie des informations.

    Kiin est promise à Amgigh, mais amoureuse de son frère et destinée à vivre en leur présence à tous les deux au quotidien. Comment surmonter ses sentiments et faire passer son mari avant son amour ?

    En fin de compte, il lui arrive tant de choses à cette pauvre Kiin, que pour répondre à la question, ce n'est finalement pas si difficile. J'ai beaucoup aimé le début, voire même la première moitié du livre. Contrairement au tome précédent, je ne me suis pas ennuyée, c'est passionnant même. Car à nouveau, l'auteure est douée pour nous transporter à cette époque et en ces lieux. Donc l'univers est bien construit et l'ambiance colle vraiment à la Préhistoire (oui bon, je n'y étais pas, mais ça correspond à l'idée que je m'en fais). L'intrigue m'a d'abord plu, mais ensuite je trouve que c'est trop, d'un côté son père qui la déteste, de l'autre son propre frère qui reporte sur elle ses faiblesses à lui. Sans parler de la fin, qui est très décevante et trop rapide.

    Cependant, les personnages principaux sont intéressants et attachants, même si je ne les comprends pas toujours. Kiin fait preuve d'un sacré courage pour encaisser tout ça. Elle ne baisse jamais les bras. Samig essaie d'effacer Kiin de sa mémoire et de s'adapter à sa nouvelle vie. Il veut répondre aux attentes de son père. Amgigh est un peu lunatique, il se laisse facilement influencer. Il pense trop à ses faiblesses, alors que ses forces compensent largement. Je suis ravie d'avoir retrouvé le couple du premier tome. Certains personnages ont ce qu'ils méritent, d'autres n'ont vraiment pas de chance.

    Dans l'ensemble, ma lecture a été agréable, mais encore déçue par cette fin.

     

    Lu dans le cadre des challenges # 20, # 53 et # 63

    Note : 15/20

    De la même saga :

    Tome 1 : Ma mère la terre, mon père le ciel

    Ma sœur la lune

    Ma sœur la lune

    Ma sœur la lune


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :