• Pandemia

    PandemiaSaga : Franck Sharko et Lucie Hennebelle

    Tome : 9

    Titre français : Pandemia (2015)

    Auteur : Franck Thilliez (France)

    Langue : française

    Edition : Fleuve

    Résumé : Comme tous les matins, Amandine a quitté sa prison de verre stérile pour les locaux de l'Institut Pasteur. En tant que scientifique à la Cellule d'intervention d'urgence de l'Institut, elle est sommée, en duo avec son collègue Johan, de se rendre à la réserve ornithologique de Marquenterre pour faire des prélèvements sur trois cadavres de cygnes. Un sac avec des ossements est trouvé dans l'étang.

     

    Mon avis :

    J'ai déjà lu deux romans de l'auteur avant, son style m'avait beaucoup plu et je voulais approfondir mes lectures. Un ami de mon frère lui a refilé ce livre, qui me l'a donné parce que ce n'est pas son genre. J'étais bien contente, en revanche j'aurais peut-être dû acheter les autres livres de la série avant de me lancer dans Pandemia.

    D'un côté des cygnes sauvages retrouvés morts dans un parc, de l'autre le cadavre d'un homme mutilé abandonnés avec son chien (mort aussi). Quel lien entre les deux ? Tout ce que je peux dire, c'est que ça va bien au-delà d'une enquête de routine. On s'enfonce de plus en plus dans l'obscurité de l'esprit humain.

    Je disais que j'aurais dû commencer par le commencement. L'enquête policière se suffit à elle-même. Je n'ai pas eu de problèmes de compréhension de ce côté-là. En revanche, je ne connaissais pas les personnages et en fait des bribes de leur passé m'ont spoilée les tomes précédents. Je compte toujours les lire, mais je partirai avec un savoir qui cassera le suspense. C'est dommage, c'est ma faute.

    Revenons à ce qui nous importe : la pandémie. Pas de panique, je ne vous révélerai pas le déroulement de ce processus. En tous cas, c'est certain que l'auteur s'est bien renseigné, et pas seulement au niveau médical. Par exemple, on explore les égoûts de Paris et on apprend rapidement leur fonctionnement. C'est intéressant et ça nous permet aussi de comprendre la difficulté de travailler là-dessous. Beaucoup de sujets se recoupent dans cette enquête. Il se passe des choses horribles, on est au cœur d'une conspiration noire et presque inhumaine. Pourtant, on ne peut pas lâcher le livre, on se laisse engloutir. Peut-être pour mieux retrouver la lumière au bout ? On sait d'avance que le chemin sera semé d'embûches, mais j'avoue que c'est aller plus loin que je ne m'y attendais. J'ai retenu mon souffle jusqu'à la dernière page.

    Etant donné que je ne connaissais pas les personnages d'avant, mon approche des personnages principaux est différente. Déjà, Lucie Hennebelle est assez peu présente dans ce tome, donc je ne peux rien dire. Franck Sharko se laisse parfois emporter par sa colère. Il faut dire que c'est difficile de faire face et de garder son calme quand on est dans la confidence et que la course contre la montre se rapproche de plus en plus de son terme. J'ai envie d'en savoir plus sur eux tous bien sûr, mais surtout sur le capitaine qui dirige cette investigation. J'ai eu de la peine pour Amandine, elle a du mal à concilier son travail et sa vie personnelle, pas dans le sens où on pourrait le croire.

    J'ai beaucoup aimé ce roman, une enquête sombre qui soulève des points importants.

     

    Lu dans le cadre des challenges # 87# 94 et # 95

    Note : 17/20

    PandemiaPandemiaPandemia


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :