• Psi-changeling, tome 1

    Psi-changeling, tome 1Saga : Psi-changeling

    Tome : 1

    Titre français : Esclave des sens (2011)La Confrérie de la dague noire, tome 9

    Titre original : Slave to sensation (2006)

    Auteure : Nalini Singh (Nouvelle-Zélande)

    Traducteur : Claire Jouanneau

    Langue : française

    Edition : Milady

    Résumé : Dans un monde où les émotions sont interdites, les Psys punissent toute forme de désir. Sascha Duncan fait exception à la règle. Lucas Hunter est un métamorphe avide de sensations. Il est bien décidé à trouver le meurtrier qui a tué sa compagne de meute. Sascha sera son ticket d’entrée… Il découvrira vite que cette Psy en apparence froide comme la glace est capable d’éprouver des émotions… et qu’elle fascine l’animal en lui. Pris au milieu de leurs deux univers en conflit, Lucas et Sascha doivent jouer leurs rôles… ou tout sacrifier pour goûter au plaisir interdit.

    Mon avis :

    Cette saga bit-lit me faisait envie depuis un moment et le premier tome attendait dans ma PAL depuis plus d'un an. Mais voilà, le souci concerne la longueur de la saga, très longue. Et j'ai déjà plusieurs sagas comme cela en cours. Mais j'ai eu envie de le lire soudainement et au diable les prochains tomes (dans l'immédiat, j'y penserai plus tard).

    Sascha éprouve des sentiments dans un peuple qui les exclut. Elle se cache depuis son plus jeune âge, mais à force de côtoyer des êtres qui vivent à travers et pour les émotions, ses barrières se fissurent et elle est plus en danger que jamais. Lucas est chef de meute et en tant que tel il se doit de protéger ses membres. C'est pour cela qu'il décide d'approcher les Psi par l'intermédiaire des affaires. Ainsi se rencontrent nos deux protagonistes.

    Pour commencer, je trouve dommage que ça ne se passe pas en Nouvelle-Zélande puisque c'est la nationalité de l'auteure. Ca m'aurait un peu dépaysée pour changer. Bref ! Le récit se déroule aux Etats-Unis dans ce premier tome (on pourrait aller voir ailleurs plus tard, sait-on jamais), mais plutôt dans des espaces verts, puisque les félins ont besoin de se dégourdir les pattes. L'univers se construit au fil des pages, ici on se concentre surtout sur le peuple Psi, leur mode de fonctionnement, et cela m'a beaucoup plu. De manière générale, l'univers créé offre de nombreuses possibilités et j'ai hâte de voir ce que l'auteure va en faire par la suite. L'intrigue est très prenante au début et puis quand les deux tourtereaux se sont rapprochés, j'ai très légèrement décroché ; parce que la phase de connaissance était plus intéressante. Pour autant, dans la seconde partie, le danger s'intensifie et la révélation du don de Sascha m'a surprise.

    Sascha est attachante dès le début. Comme le lecteur n'est pas coupé de ses émotions, j'ai compati pour elle. J'ai bien aimé sa façon de tâtonner dans le monde des changeling félins, de goûter au plaisir des émotions, des sensations de son corps pour trois fois rien, de craquer devant Lucas, son total opposé. Le chef de meute des DarkRiver ne manque pas une occasion de montrer ses sentiments. Il sourit outrageusement, fait des sous-entendus. Sascha doit faire attention à tout ce qu'elle dit, comment elle le dit, son temps de réaction ... c'est épuisant. J'étais assez curieuse du secret de Nikita, même si je pensais – ou j'espérais – qu'il touche un autre sujet au final. De par leur nature, on peut considérer chaque Psi comme une menace et on ne sait plus où donner de la tête. Chez les félins, j'ai été intriguée par Dorian, parce qu'il est exception dans son peuple et que j'aimerais en savoir plus. Et chez les loup, j'ai hâte de revoir Hawk ; pas qu'il soit vraiment gentil, mais bon, son histoire m'intéresse.

    Le style est assez commun dans ce genre de lecture : agréable et addictif. Les scènes érotiques sont peu nombreuses et assez douces, mais je n'ai pas trop apprécié leur première fois en vrai. La solution au problème qu'on découvre à la toute fin m'a plu.

    C'est donc une nouvelle (dans le sens, je viens de commencer) saga prometteuse. Malgré le titre, j'espère qu'on verra aussi quelques humains s'intégrer.

     

    Note : 16/20


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :