• Terre noyée, tome 1

    Terre noyée, tome 1Saga : Terre noyée

    Tome : 1

    Titre : L'Élite (2020)

    Auteure : Iléana Métivier (France)

    Langue : française

    Edition : autoédition

    Résumé : En 2182, Capitalia, dernier îlot d’humanité, abrite quelques centaines d’âmes. Lorsque l’École de l’Élite lui propose de rejoindre ses rangs, l’opportunité dont rêve Annaëlle s’offre enfin à elle : un apprentissage rude, mais passionnant entouré de camarades matures !
    Bien vite, ses espoirs s’envolent. D’étranges lueurs dans leur regard, des dessins de créatures innommables, une respiration rauque et profonde derrière sa porte de chambre… Malgré sa peur, Annaëlle est décidée à percer les terribles secrets des autres élèves et à comprendre l’Élite, qui gère beaucoup plus de choses qu’il n’y paraît à Capitalia.

    Je remercie l'auteure pour ce service presse.

    Mon avis :

    Je connais déjà l'autrice avec deux romans : contemporain et romance. Ce livre imaginaire est son premier du genre, je crois bien. Si vous me connaissez un temps soit peu, vous savez que j'ai l'habitude de me laisser guider par les couvertures, évidemment je n'ai pas résisté à celle-ci.

    Dans un monde submergé par l'eau, seule persiste une petite île de terre où vivent des humains dans une société remaniée pour survivre. Annaëlle se sent en marge, son besoin d'indépendance la distingue de ses semblables et bientôt l'Elite la repère et l'intègre dans son école. Là-bas, la jeune femme perçoit des événements étranges.

    Le récit s'ouvre sur un prologue d'une beauté enivrante, narrant la destruction de la planète telle qu'on la connaît aujourd'hui. D'entrée de jeu, la plume de l'autrice m'a ancrée dans son univers, qui s'installe vraiment au premier chapitre, mais ne cesse de s'étendre au fil des pages et des découvertes de la protagoniste. En effet, l'intrigue est étroitement liée à ce nouveau monde où l'on évolue dans une bulle de mystère. Dès l'intervention de cette énigmatique Elite, mon esprit a formé de nombreuses hypothèses. J'ai compris petit à petit, malgré tout, cela reste surprenant, parce que je n'avais pas imaginé cette possibilité.

    Annaëlle est trop intelligente pour cette société d'apparence naïve, son mal-être se comprend. Avec l'Elite, elle peut enfin utiliser ses capacités, les stimuler et élargir sa vision du monde. Son désir d'apprendre est presque contagieux. Mais est-elle davantage à sa place parmi la fine fleur de la société que dans les classes moyennes ? Rien n'est moins sûr. Sa personnalité est lumineuse, je l'ai appréciée dès le premier mot. Ses camarades de classe sont intéressants également, les secrets ont attisé ma curiosité. Connaissant la fin, je m'interroge sur le choix de la directrice, j'espère qu'on en saura plus par la suite.

    Le décor est très imagé, il a facilement pris forme autour de moi pendant ma lecture, que ce soit la capitale ou l'école à l'écart de la population, cachée par la végétation non loin de l'océan. La couverture aide aussi à poser l'environnement, les couleurs, mais aussi les odeurs, la météo de saison. L'ambiance est assez immersive et vraiment agréable.

    J'ai passé un bon moment en compagnie d'Annaëlle et je suis impatiente de lire la suite.

     

    Note : 16/20


  • Commentaires

    1
    Dimanche 25 Octobre 2020 à 15:05
    Iléana

    Merci pour cette belle chronique ! Je suis vraiment contente que "L'Élite" t'ait plu et oui ! Les réponses concernant Lisa Buffonam seront données dès les premiers chapitres du tome 2. ^^ Elles me permettent d'ouvrir l'intrigue du second opus...

    À bientôt pour la suite !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :