• Un peu plus loin sur la droite

    Un peu plus loin sur la droiteSaga : Les Evangélistes

    Tome : 2

    Titre français : Un peu plus loin sur la droite (1996)

    Auteure : Fred Vargas (France)

    Langue : française

    Edition : J'ai lu

    Résumé : Embusqué sur le banc 102, celui de la Contrescarpe, alors qu'il surveille la fenêtre d'un fils de député bien peu sympathique, Kehlweiler, « l'Allemand », avise une drôle de « bricole » blanchâtre égarée sur une grille d'arbre… Ce petit bout d'os humain — car il s'agit de cela — l'obsède jusqu'à ce qu'il abandonne ses filatures parisiennes pour rallier Port- Nicolas , un village perdu au bout de la Bretagne. Et l'attente reprend au Café de la Halle. Depuis la salle enfumée du vieux bar, il écoute et surveille, de bière en bière, de visage en visage, et fait courir sans trêve, par les routes humides et les grèves désertes, son jeune assistant, Marc Vandoosler, le médiéviste de Debout les morts. Qui tue ?

    Mon avis :

    Le pauvre roman attendait depuis trop longtemps dans ma PAL. J'ai profité d'un challenge pour l'en sortir enfin ; d'autant qu'il me faisait vraiment envie, mais la liste est tellement longue...

    Louis Kehlweiler – dit l'Allemand – est un type un peu spécial à première vue. Il observe les gens ou bien les fait espionner par quelqu'un de son cercle qui adhère à sa drôle de façon de gérer des enquêtes. Un jour, le hasard fait qu'il trouve un os dans Paris. Il décide alors de retrouver le reste du corps et d'élucider cette énigme.

    J'ai beaucoup aimé le personnage principal, comment il parle, ses manières d'arriver à ses fins. Il est attachant et a bon cœur, même si parfois il peut avoir l'air d'une brute. On retrouve également Marc et ses colocataires, mais plutôt au second plan. Ils assistent Kehlweiler dans sa recherche de la vérité. Dommage que leur participation n'ait pas été plus grande, peut-être par la suite ? Les autres personnages, qui sont principalement les suspects, m'ont plu aussi, surtout Darnas, je ne m'attendais pas à cette attitude.

    L'intrigue est vraiment très bien menée et on tourne un peu en bourrique avec la multitude de suspects, bien que certains se démarquent plus que d'autres. Mais je n'avais pas deviner l'identité du coupable. L'histoire est plus complexe qu'il n'y parait au début. Plus on avance, plus les indices sont nombreux et mènent vers plusieurs directions avant que tout soit claire, en tout cas pour l'Allemand. Quoi qu'il en soit, l'auteure maîtrise totalement son récit. Et j'apprécie son style bien à elle, qui me paraît parfois un peu bourru, très spontané et sincère, je ne sais pas trop comment l'expliquer.

    C'est donc avec plaisir que j'ai retrouvé la plume de l'auteure. A l'avenir, j'essaierai de ne pas attendre aussi longtemps avant de lire un autre roman d'elle.

     

    Lu dans le cadre des challenges # 42 et # 67

    Note : 16/20

    De la même saga :

    Tome 1 : Debout les morts

    Un peu plus loin sur la droiteUn peu plus loin sur la droite


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :