• La couleur des sentiments

    La couleur des sentimentsTitre français : La couleur des sentiments (2010)

    Titre original : The Help (2009)

    Auteure : Kathryn Stockett (Etats-Unis)

    Langue : anglaise

    Edition : Penguin Books

    Résumé : Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s'occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L'insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s'enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s'exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu'on n'a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l'ont congédiée.
    Mais Skeeter, la fille des Phelan, n'est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s'acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l'a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même laisser un mot.
    Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.

    Mon avis : 

    Depuis que j'ai lu Les Suprêmes, j'ai envie de découvrir un peu plus le sujet de la ségrégation des noirs aux Etats-Unis, et ce livre est un must dans le genre.

    Dans les années 60 au Mississippi, Miss Phelan, jeune femme blanche tout juste diplômée, souhaite devenir écrivain. Et elle décide d'écrire sur la relation entre les domestiques noires et leur patron du point de vue des domestiques. Avec l'aide d'Aibileen, domestique de son amie Elisabeth, elles doivent mener leur projet à bien en secret, ou les conséquences pourraient être catastrophiques.

    J'aime beaucoup les trois protagonistes, elles sont très attachantes, chacune à leur façon : Skeeter, pour l'aide qu'elle apporte à la communauté noire de sa ville et pour sa gentillesse envers elle ; Minnie, parce qu'elle n'a peur de rien et n'arrête pas de râler, mais au fond elle est super gentille ; Aibeleen pour tous les risques qu'elle prend et les belles histoires qu'elle raconte à Mae Mobley. Elisabeth est gentille au fond, sauf qu'elle ne sait pas imposer son opinion, elle se laisse trop influencer par son mari et surtout par Miss Hilly. Cette dernière est une vraie garce qui pense qu'elle a toujours raison et se fiche totalement de l'opinion d'autrui, mais pourquoi tout le monde l'écoute ?!! J'ai bien aimé le couple Johnny / Celia, mais je trouve qu'on ne les voit pas assez et finalement on ne connait pas vraiment leur opinion.

    J'ai beaucoup aimé le déroulement de l'histoire, l'évolution des relations entre les personnages. Malgré l'injustice de la chose, j'ai quand même bien aimé le dénouement. C'est vraiment un roman plein de sentiments et d'émotions, qui met aussi les relations humaines en avant.

    C'est une lecture en version originale qui requiert un bon niveau d'anglais. Les passages avec Aibeleen en narratrice sont remplis de fautes et j'ai eu un peu de mal à m'y faire, j'ai eu peur que tout le livre soit comme ça au début. Quel soulagement quand j'ai lu les autres points de vue ! Un style intéressant à lire.

    Un très bon moment, je verrais bien le film. Et si l'auteure écrit un nouveau roman, j'irai y jeter un coup d'œil.

     

    Testez vos connaissance sur ce roman ici.

    Lu dans le cadre des challenges # 13, # 19, # 26 et # 29

    Note : 18/20

    La couleur des sentimentsLa couleur des sentimentsLa couleur des sentiments

     

     

     

     

     

    La couleur des sentiments


  • Commentaires

    1
    Lundi 17 Août 2015 à 17:36

    bonjour, j'ai adoré le film, et ton avis me donne encore plus envie de découvrir ce livre 

    2
    Lundi 17 Août 2015 à 21:27

    Tant mieux, j'espère qu'il te plaira. J'aimerais bien voir le film en espérant qu'il soit bien adapté.

    3
    Mardi 18 Août 2015 à 18:58

    J'avais vu le film qui m'avait beaucoup plu.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :