• Le vieil homme et la guerre, tome 1

    Le vieil homme et la guerre, tome 1Saga : Le vieil homme et la guerre (2007)

    Tome : 1

    Titre original : Old Man's War (2005)

    Auteur : John Scalzi (Etats-Unis)

    Traducteur : Bernadette Emerich

    Langue : française

    Edition : L'Atalante

    Résumé : “J’ai fait deux choses le jour de mon soixante-quinzième anniversaire. Je suis allé sur la tombe de ma femme et je me suis engagé.” 
    À soixante-quinze ans, l’âge minimum requis, John Perry n’est pas le seul à intégrer les Forces de défense coloniale, le seul ticket pour les étoiles, mais sans retour. Plus rien ne le retient sur Terre. Combien d’années de vie peut-il encore espérer? En revanche, s’engager, c’est défendre la Terre, protéger l’expansion de l’humanité dans les étoiles, retrouver une seconde jeunesse et, à l’issue du service, obtenir le statut de colon sur une planète nouvelle. Sur Terre, nul ne sait ce qu’il advient de ces recrues à part qu’on leur promet une guerre sans merci contre la myriade d’espèces intelligentes qui se partagent un “ espace vital” interstellaire beaucoup trop étroit. John Perry devient donc soldat. Avec son nouveau statut commencent les révélations, inimaginables.

    Mon avis : 

    J'avais acheté ce roman à une braderie de la médiathèque, interpellée par le titre. Au plus, c'est une lecture divertissante, mais qui n'a pas toujours fait sens.

    Le jour de ses 75 ans, John Perry s'engage dans les Forces de défense coloniale (FDC) pour devenir soldat intergalactique. A cet âge, il n'est plus tout jeune, mais il paraît que les FDC ont trouvé un moyen de rajeunissement. Et puis qu'en est-il de cette guerre ?

    John est le narrateur de cette histoire. De son passé, on ne sait que peu de choses, et de toute façon il quitte toute sa vie pour en commencer une nouvelle. Tout ce qu'il y a eu avant n'a plus vraiment d'importance, il ne pourra même pas y retourner. On découvre donc John Perry le soldat en même temps qu'il apprend à le devenir. Il est entreprenant, ce qui lui permet de monter en grade assez rapidement. Il obéit aux ordres, comme un bon soldat. Mais il refuse également d'attendre bêtement la mort et il réfléchit pour minimiser les risques. Je l'ai apprécié, bien qu'au final il partage peu ses sentiments. Il n'en a guère le temps, la plupart de son temps étant dévolu à la guerre.

    Et c'est un point que j'ai eu du mal à comprendre. Ici, j'ai eu l'impression qu'ils se battaient uniquement pour se battre. Le contexte de base, c'est que les êtres humains sont partis à la conquête spatiale. Il cherche des planètes où s'installer, mais les extraterrestres agissant de même, ils se disputent des territoires et passent la totalité du livre à s’étriper. Et donc je ne vois pas bien l'intérêt. Il parle de protéger la Terre contre les aliens, mais la Terre n'a pas l'air en danger. On ne sait même pas dans quel état elle est. Simplement surpeuplée dans certains pays. Et pourquoi quitter sa planète natale pour débarquer dans un espace en guerre perpétuelle qui ne connaît plus la paix ? Ok, ça leur laisse une chance minimale de survivre, mais d'une manière bien étrange. Alors qu'avant de quitter la Terre, aucun Américain ne sait vraiment ce qu'il se passe là-haut, à part la guerre puisque leur seule porte de sortie est un engagement dans l'armée. Ne restent que les rumeurs.

    Des racontars notamment sur les nouvelles performances du corps. J'ai beaucoup aimé la première moitié du roman qui raconte la venue du vieil homme et de ses congénères, leur transformation et leur préparation. Pour expliquer les technologies, l'auteur introduit deux personnages, amis de John, spécialistes en physique. D'un autre côté, pour couper court et éviter les détails scientifiques, Alan finit toujours ses éclaircissements par le fait que John n'a pas le niveau pour comprendre, inutile d'aller plus loin donc. L'imagination et la créativité génétiques et technologique m'a plu. C'est bien écrit et l'action est bien présente – trop peut-être.

    Malgré un manque de justification à cette guerre, j'ai passé un bon moment en compagnie de John. Ce tome se suffit à lui-même, je ne pense pas lire la suite, pas dans l'immédiat en tous cas.

     

    Lu dans le cadre des challenges # 35# 93 et # 99

    Note : 14/20

    Le vieil homme et la guerre, tome 1Le vieil homme et la guerre, tome 1Le vieil homme et la guerre, tome 1


  • Commentaires

    1
    Samedi 22 Juin à 13:00

    En fait ce tome n'est que l'introduction à l'univers.

    Le fait que la terre soit à l'écart de tout, les habitants ne connaissance rien de la situation extérieur leur permet justement d'avoir un réservoir de soldats infini (vu que personne ne veut se battre dans les colonies car ils connaissent la situation) (c'est vraiment fait exprès, c'est pour ça que les soldats ne peuvent plus jamais y revenir après). 

    La terre va justement très bien, mais les gens sont attirés par l'envie d'une nouvelle vie limite de zéro, d'un nouveau corps tout neuf, et par le fait que c'est la seule manière de quitter la terre et de voir l'espace et "l’ailleurs" qui fascine. En gros être soldat est le prix à payer pour bouger du sol de la terre.

    La série part ensuite sur ce principe pour extrapoler sur la situation. Elle parle des différents problèmes liés à ça et aux relations avec les extraterrestres et comment le tout va évoluer en suivant différents personnages suivant les tomes. Mon préféré a été le second car il était vraiment hyper touchant sur la fin.

     

      • Dimanche 23 Juin à 10:28

        Mais du coup, ces soldats ne se battent même pas vraiment pour quelque chose qui leur tient à cœur et qu'ils veulent protéger. D'ailleurs un moment John Perry a une prise de conscience et pète un plomb. Je pensais qu'on en saurait plus, parce que c'était ce que j'attendais depuis le début, une explication, mais il n'y a rien eu. Après, il dit juste qu'il se bat pour protéger ses compagnons.

        On ne sait même pas depuis quand la conquête spatiale a commencé (enfin ça ne me dit rien). J'aurais aimé avoir ces informations dès le tome 1. Peut-être que je lirai le tome 2 un jour.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :