• Otoko geisha

    Otoko geishaTitre français : Otoko geisha (2017)

    Auteure : Eva Justine (France)Mathias, intégrale

    Langue : française

    Edition : Milady

    Résumé : Un homme geisha a-t-il le droit d’être amoureux ? Élevé dans une maison des plaisirs, Mikio est un otoko geisha. Rompu aux arts de la sensualité, de l’écriture, du chant et de la conversation, il aspire plus que tout à s’élever dans la société nippone. Entrer au service du seigneur Akana Fujiwara no Akimitsu lui ouvre le chemin vers la reconnaissance. Mais il lui faudra se soumettre à tous ses désirs, même les plus vicieux. Pris au jeu de la soumission, le jeune homme apprendra à aimer et respecter cet étrange maître... jusqu’à ce qu’il fasse la rencontre de Kaori, le frère jumeau de son seigneur. Troublé au plus profond de son âme, Mikio suivra ses sentiments en un tracé sinueux. Entre l’art de la vie japonaise au XVIIIe siècle, les délices d’un voyage au palais impérial, et les ravages d’un tremblement de terre, il affrontera avec honneur toutes les épreuves mises sur le chemin de son bonheur. Mais sera-t-il capable de décider quel homme emportera son cœur ?

    Mon avis :

    J'ai acheté ce roman il y a deux ans lors d'une OP Milady. J'étais assez curieuse de le lire, je suis contente d'avoir pu le sortir de ma PAL pour un défi littéraire.

    Mikio vient d'entrer au service d'Akana en tant qu'otoko geisha. Il met ses compétences culturelles à son service, ainsi que son corps. Le jeune homme n'est pas insensible au charme de son maître, mais lorsqu'il rencontre son jumeau, il se retrouve également troublé. Qui choisira-t-il ou qui le choisira ?

    Mikio est un jeune homme androgyne qui sait tirer parti de ses atouts. Mais c'est avant tout un jeune homme cultivé. Pour autant, il a des sentiments et ne sait comment réagir face au comportement de son maître. Il lui fait découvrir de nouveaux horizons certes, mais son jumeau semble davantage porté sur la tendresse et les émotions. Je l'avoue, je penche plutôt pour Kaori, le jumeau. Mais il faut attendre pour savoir qui aura au final les faveurs du jeune homme. La relation gémellaire des deux frères m'a beaucoup plu : ils sont proches l'un de l'autre, mais leurs caractères sont totalement différents. Ils sont en concurrence, mais cela n'entrave pas leur relation. J'adore les histoires de fratrie, et celle-ci était touchante.

    J'ai trouvé le premier tiers du roman agréable, mais plat dans le sens où il ne se passe pas grand chose. L'arrivée de Kimi a vraiment lancé l'intrigue. Un personnage qui m'a fortement déplu par son arrogance et son trop plein d'assurance, d'ailleurs. Je rêvais du moment où elle serait remise à sa place, même si c'était peut-être un peu rude. Ensuite, les événements s'enchaînent bien, et la fin est adorable.

    Le contexte du Japon historique m'a plu, même si la date n'est pas assez précise. J'ai essayé de replacer le cadre en cherchant un événement particulier qui se produit. Quoi qu'il en soit, j'ai appris des choses, même si je n'ai pas tout compris de la politique et du régime en place. Mais ce n'est pas grave, j'ai davantage apprécié les informations culturelles de toute façon.

    Une histoire sympathique ! Je lirai certainement l'autre livre qui se déroule dans le même univers.

     

    Lu dans le cadre des challenges # 91 et # 100

    Note : 15/20

    Otoko geishaOtoko geisha


  • Commentaires

    1
    Jeudi 25 Juillet à 20:52
    Audrey

    Je ne connaissais pas, mais je note :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :