• Pax Deorum, tome 1

    Pax Deorum, tome 1Saga : Pax Deorum

    Tome : 1

    Titre français : Il était une fois Rome ... (2020)

    Auteur : Cédric Plouvier (France)

    Langue : française

    Edition : autoédition

    Résumé : Début du IVe siècle avant J-C. Rome est en passe de dominer complètement le Latium, une région fertile du centre de l’Italie. Puissante, la ville bouillonne pourtant intérieurement. Les intrigues familiales et politiques au Sénat et dans les grandes maisons, les querelles d’ego, ainsi que les affaires sales dans les quartiers populaires aux mains des bandits, sont le lot quotidien de la Ville. Celle-ci est également confrontée aux menaces croissantes des peuples voisins, notamment étrusques, l’obligeant à mener des guerres continuelles. C’est ainsi que depuis plusieurs années Rome assiège la cité de Véies qu’elle ne parvient toujours pas à soumettre. A tout cela s’ajoutent d’étranges évènements qui se multiplient jusque dans les campagnes environnantes. Des phénomènes que personne ne parvient à interpréter et qui poussent les Romains à s’interroger sur leur destin. Est-ce un signe des dieux ? Ont-ils eut tort d’entreprendre leurs guerres ? De quelle nature est la menace qui pèse sur Rome ?

    Je remercie l'auteur pour ce service presse.

    Mon avis : 

    Je ne connaissais pas du tout, mais la curiosité m'a titillée lorsque l'auteur m'a proposé un service presse, que je suis ravie d'avoir accepté.

    En 398 av J.-C, la république de Rome est en guerre contre les Etrusques, et en particulier le siège de Véies s'éternise. En centre-ville, la plèbe réclame davantage de droits. Dans ce climat de tensions internes et externes, des événements étranges se produisent.

    En premier lieu, je voudrais indiquer que cette saga s'annonce en dix tomes et qu'elle prendra une tournure d'uchronie autour du 6ème livre, il me semble. L'intrigue est donc colossale et se met en place très lentement. Ne vous attendez pas à des révélations chocs et à des résolutions dès la fin. Dans cette introduction, l'auteur tisse une toile qui ne cesse de grandir, piégeant des innocents, attaquant des personnages qui se battent pour l'égalité mais épargnant aussi des hommes et des femmes sans scrupules, qui poursuivent leurs méfaits sans l'ombre d'une inquiétude.

    En second lieu, l'univers est maîtrisé de bout en bout. Le récit n'en est que plus passionnant. Chaque chapitre propose une nouvelle voix narrative, laissant à chaque classe sociale la parole : des sénateurs, des paysans, des voleurs, des enfants, des soldats… ne manque peut-être que les esclaves, bien que l'importance de leur rôle dans la société romaine soit mentionnée et s'en ressente. La multitude de personnages est récapitulée dans un document à la fin du livre. En numérique, ce n'est pas très pratique et je ne l'ai pas utilisé. Pour autant, je n'étais pas trop perdue dans ce fouillis : au fil des pages, je reconnaissais les caractères et personnalités, plus que les noms, qui se ressemblent tous.

    En dernier lieu, la plume est immersive. J'avais l'impression de me promener dans les rues mal famées de Rome, de pénétrer dans le Sénat, de rassembler les moutons… Tout un mode de vie différent tantôt fascinant tantôt difficile. Sur cet échiquier d'une autre époque, l'auteur place ses pions au cœur d'une histoire dont l'ampleur progresse inlassablement. De fil en aiguille, alors que les péripéties s'enchaînent, les événements se recoupent et créent un chassé-croisé de personnages et de destins sur lesquels plane une menace divine.

    A ce stade, l'objectif lointain est encore hors de vue, cependant, si Cédric Plouvier continue sur sa lancée, cela inaugure une suite tout aussi savoureuse.

     

    Lu dans le cadre du challenge # 114

    Note : 17/20

    Pax Deorum, tome 1


  • Commentaires

    1
    Jeudi 15 Octobre à 09:23
    J’adore ce genre de sujet. La société romaine est tellement rempli d’intrigues et complexe. En tout cas je me le note même si j’avoue qu’une saga de 10 tomes me freine un peu.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :