• Il était une fois, la Reine et la Voleuse, tome 1

    Saga : Il était une fois, la Reine et la Voleuse (2013)

    Tome : 1

    Auteures : Kyrian Malone et Jamie Leigh (France)

    Langue : française

    Edition : ST

    Résumé : Un soir de pluie sur une route à la sortie de Boston, Emma rumine sa colère envers sa petite amie qu'elle vient de trouver au lit avec une autre. Le pied sur l'accélérateur, elle perd le contrôle de son véhicule et c'est l'accident. Quand elle se réveille, sa voiture encastrée dans un arbre, plusieurs hommes entourent son quatre-quatre armés d'épées, d'arbalètes et de lances. Est-elle en train de rêver ?

     

    Mon avis : 

    Ca fait plus d'un an maintenant que j'ai découvert ces auteures et cette maison d'édition, d'ailleurs pratiquement toute leur bibliographie est dans ma WL, mais c'est le premier roman que je lis, et ce fut une bonne surprise.

    Après un accident de voiture, Emma se réveille dans un endroit étrange qui ressemble au moyen-âge, et quand elle apprend les noms de ses compagnons de cellule, la réalité s'impose : elle est dans un monde de contes et de personnages en tous genres. Commence alors de nouvelles aventures ! Je ne peux pas vraiment résumer plus que le synopsis de l'éditeur, autrement je risquerai de spoiler, donc voilà.

    Les personnages sont nombreux et tous mélangés : par exemple la Méchante Reine, la marâtre de Blanche-Neige, a pour conseillère Clochette et pour servante Cendrillon ; Lancelot est au service de Blanche-neige … J'ai bien aimé l'héroïne Emma, à part qu'on ne sait strictement rien de son passé, ça m'a un peu manqué, mais je pense qu'on en saura plus dans les tomes suivants. Elle ne manque pas de repartie. Crochet n'a pas l'air si méchant en dehors de sa mauvaise manière de séduire toutes les femmes. Quant à Régina, elle me plaît bien, même si elle est arrogante, elle a un bon fond. C'est probablement sur Robin des Bois qu'on en sait le moins. Qui est-il sinon un voleur qui prend aux riches pour donner aux pauvres. Et puis bien sûr, il y a Rumple : peu présent mais avec un rôle important. Il est très mystérieux, il manipule les autres pour arriver à ses fins, le tout c'est de connaître son but final dans l'intrigue.

    Le style m'a bien plu, ça se lit très bien. A part qu'Emma ne met jamais de « ne » dans ses négations dans les dialogues. J'ai cru comprendre que c'était pour marquer la différence avec les personnages de contes, qui eux s'expriment mieux, surtout Regina, mais quand même au bout d'un moment c'est gênant, surtout pour de la littérature. Cependant, c'est le seul point négatif au niveau du récit, parce que sinon, j'ai adoré la construction du mythe de Robin des Bois, il prend forme petit à petit, au fil des aventures. Tout comme la relation entre les protagonistes, pour une fois, ce n'est pas trop rapide, ça prend le temps et c'est plus vraisemblable. Par contre, je trouve que la Reine se remet bien vite de sa stupéfaction quand elle découvre le secret de son prince.

    J'aurais bien aimé de plus amples explications sur l'arrêt du temps et ce que cela implique plus largement. Notamment sur leur âge, parce que j'ai l'impression que Blanche-neige et la Méchante Reine ont plus ou moins le même âge.

    En bref ! Une très bonne découverte, on ne s'ennuie pas un seul instant, je lirai la suite, mais j'hésite entre acheter en numérique ou attendre de pouvoir m'offrir l'intégrale en papier – dont le prix est tout de même relativement élevé comparé au nombre de pages.

     

    Lu dans le cadre des challenges # 30, # 33, # 38, # 39 et # 41

    Note : 17/20

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :