• J'ai avalé un arc-en-ciel

    J'ai avalé un arc-en-cielTitre français : J'ai avalé un arc-en-ciel (2017)

    Auteur : Erwan Ji (France)

    Langue : française

    Edition : Nathan

    Résumé : Je m’appelle Capucine, mais on m’appelle Puce. J’ai dix-sept ans, la peau mate et un accent de Montpellier. Enfin, l’accent, c’est quand je parle français. Je vis aux États-Unis depuis que j’ai trois ans. Cette année, il m’est arrivé un truc phénoménal. Retournement de vie, frisson géant, secousse cosmique... Vous appelez ça comme vous voulez, mais la vérité... c'est que j'ai avalé un arc-en-ciel.

     

     

     

    Mon avis :

    Une telle couverture ne pouvait pas passer inaperçue, et le titre m'a bien plu aussi, alors je me suis lancée.

    Capucine est la fille d'une enseignante américaine et d'un auteur de livre de cuisine français. Elle vit aux Etats-Unis et pour se remettre d'un chagrin d'amour, elle décide de tenir un blog où elle racontera sa vie en français (afin de se livrer complètement sans que les personnes qui l'entourent comprennent).

    Capucine est une adolescente pleine de vie, et dont la vie est bien pleine. Mais c'est une fille simple occupée par sa vie d'adolescente ordinaire. Sa bande d'amis est super. Ils s'entendent très bien, même si parfois des disputes pointent le bout de leur nez. Ils font des sorties rien que tous les quatre, s'entraident ou parfois se rejettent la faute les uns sur les autres. On dirait que seul Soupe n'est pas vraiment touché par ces hauts et ces bas, il va toujours bien et ses relations avec les trois autres sont bonnes. Le récit se déroule principalement au lycée, donc on rencontre beaucoup de monde, on retrouve certains élèves plus que d'autres. Les deux qui m'ont le plus marquée sont Eugene et Naomi.

    L'intrigue m'a vraiment plu. Ca ne tourne pas uniquement autour de cet arc-en-ciel, et même s'il change sa vie et la fait fondre à la moindre vue ou citation du nom d'une certaine personne, ça ne prend pas tant de place que ça. Pour preuve : elle ne s'ennuie jamais, son petit cœur ne fait pas tout. D'ailleurs, j'ai beaucoup aimé cette école où les événements se succèdent les uns aux autres, les activités proposées sont originales. Evidemment, ce n'est pas n'importe quelle école, mais ça apporte un vrai plus au récit. On apprend quelques petits trucs sur le fonctionnement des écoles aux USA. C'est écrit simplement, l'humour est assez présent.

    Une lecture simple et pleine de vie !

     

    Lu dans le cadre du challenge # 81

    Note : 16/20

    J'ai avalé un arc-en-ciel


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :