• Le cycle de la Fondation, tome 1

    Le cycle de la Fondation, tome 1Saga : Le cycle de la Fondation

    Tome : 1

    Titre français : Fondation (1957)

    Titre original : Foundation (1951)

    Auteur : Isaac Asimov (Etats-Unis)

    Traducteur : Jean Rosenthal et Philippe Gindre

    Langue : française

    Edition : Folio

    Résumé : En ce début de treizième millénaire, l'Empire n'a jamais été aussi puissant, aussi étendu à travers toute la galaxie. C'est dans sa capitale, Trantor, que l'éminent savant Hari Seldon invente la psychohistoire, une science nouvelle permettant de prédire l'avenir. Grâce à elle, Seldon prévoit l'effondrement de l'Empire d'ici trois siècles, suivi d'une ère de ténèbres de trente mille ans. Réduire cette période à mille ans est peut-être possible, à condition de mener à terme son projet : la Fondation, chargée de rassembler toutes les connaissances humaines. Une entreprise visionnaire qui rencontre de nombreux et puissants détracteurs...

    Mon avis : 

    J'ai entendu dire que cet auteur écrivait de la bonne science-fiction, alors j'ai voulu tenter. Par contre, j'ai choisi le roman au hasard (en faisant quand même attention à choisir un premier tome de saga).

    Un psychohistorien prévoit la fin de l'empire d'ici trois siècles, avec une période de barbarie de 30 000 ans. Cependant, il est possible de réduire cette période à seulement 1000 ans, en suivant certaines directives de sa part. Donc en fait, le récit est divisé en quatre périodes où on doit faire face à des crises, le tout dans un environnement intergalactique.

    Hari Seldon n'a beau être physiquement présent que pendant quelques pages, il tient une place très importante dans le récit. Mais comme le récit se déroule sur plusieurs périodes, on côtoie pas mal de personnages, dont un à chaque fois qui prend le dessus sur les autres pour gérer et résoudre ces crises. Je dois bien avouer que ceux-ci sont rusés et font preuve de bon sens.

    Cependant, j'ai eu l'impression que l'histoire ne nous menait nulle part, sans but précis que démêler ces crises qui de toute façon mèneront tôt ou tard à de nouvelles crises. On tourne en rond au final.

    En conclusion, je n'ai pas spécialement apprécié ma lecture et je ne pense pas du tout lire la suite. Je me dis que je ne suis peut-être pas faite pour la science-fiction, mais plus les dystopies.

     

    Testez vos connaissances sur cet auteur ici.

    Lu dans le cadre des challenges # 9 et # 19

    Note : 12/20

    Le cycle de la Fondation, tome 1Le cycle de la Fondation, tome 1


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :