• Pars vite et reviens tard

    Titre français : Pars vite et reviens tard (2004)

    Auteure : Fred Vargas (France)

    Langue : française

    Edition : J'ai lu

    Résumé : Ce sont des signes étranges, tracés à la peinture noire sur des portes d'appartements, dans des immeubles situés d'un bout à l'autre de Paris. Une sorte de grand 4 inversé, muni de deux barres sur la branche basse. En dessous, trois lettres : CTL. A première vue, on pourrait croire à l'œuvre d'un tagueur. Le commissaire Adamsberg, lui, y décèle une menace sourde, un relent maléfique. De son côté, Joss Le Guern, le Crieur de la place Edgar-Quinet, se demande qui glisse dans sa boîte à messages d'incompréhensibles annonces accompagnées d'un paiement bien au-dessus du tarif. Un plaisantin ou un cinglé ? Certains textes sont en latin, d'autres semblent copiés dans des ouvrages vieux de plusieurs siècles. Mais tous prédisent le retour d'un fléau venu du fond des âges...

    Mon avis : 

    Je l'avais acheté l'an dernier sur conseil d'une amie, et il traînait dans ma PAL depuis tout ce temps, jusqu'à ce qu'il soit sélectionné pour un challenge.

    Dans Paris, Joss reçoit de mystérieux messages à déclarer pendant sa criée. Au commissariat, une femme vient avertir le commissaire que des signes énigmatiques sont peints sur les portes d'appartements. Quel lien entre les deux et dans quel but agir de la sorte ?

    La relation entre le commissaire et Camille me semble un peu bizarre, il faudrait que je reprenne les enquêtes de Adamsberg depuis le début pour bien suivre et comprendre. Il faut dire que le commissaire lui-même est un peu spécial au niveau de sa personnalité, sans prendre en compte le fait que c'est un excellent enquêteur. Le personnage de Danglard m'a bien plu. C'est la seule personne qui semble bien connaître le commissaire. Les nombreux autres personnages autour de la criée sont également très intéressants. Et justement, j'ai adoré cette idée de criée.

    Je retrouve avec plaisir le style de l'auteure. Le récit est un peu long à se mettre en place, de nombreux éléments composent l'intrigue. Cependant ça valait le coup d'attendre un peu, parce que j'ai adoré l'intrigue et l'enquête, comment on avance petit à petit, le lien qui s'établit entre différents indices. Pour les suspects, coupables et mobiles, impossible de deviner. On découvre en même temps que les personnages.

    J'ai donc passé un très bon moment et je lirai volontiers d'autres enquêtes du commissaire Adamsberg.

     

    Lu dans le cadre des challenges # 51 et # 54

    Note : 17/20

    Pars vite et reviens tardPars vite et reviens tardPars vite et reviens tard


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :