• Tant qu'il y aura des loups, tome 2

    Tant qu'il y aura des loups, tome 2Saga : Tant qu'il y aura des loups

    Tome : 2

    Titre français : Astres maudits (2019)

    Auteur : Marcus MD (France)

    Langue : française

    Edition : Mix

    Résumé : Grégorian a disparu sans laisser de trace et le carnage de la nuit passée fait bientôt la une des médias. En plein chaos, la Confrérie semble compromise et Vardrenne, épaulé de l’agent Mumbia et d’Anna Petrovic, n’a d’autre choix que de prendre les rênes dans l’espoir de mettre la main sur le redoutable virus.
    De leur côté, Simon et Martin font profil bas et se réfugient dans l’appartement du vampire en attendant de découvrir l’identité de l’inconnu sauvé des laboratoires Avagen. Qui est-il ? Et pourquoi Simon a-t-il l’impression de le connaître ?
    Entre légendes oubliées et trahisons, choisir un camp devient primordial.

    Je remercie les éditions Mix pour ce service presse.

    Mon avis :

    Alors que le premier tome ne m'avait pas complètement convaincue, cette suite est une tuerie.

    Après les événements, Martin et Simon restent à l'abri chez le vampire pour découvrir l'identité de l'inconnu. De son côté, Vardrenne a du pain sur la planche avec l'agence et Gregorian.

    L'histoire de ce second tome est un entre-deux. Il se passe des choses, intenses, émouvantes, qui m'ont prise aux tripes parfois. De nouveaux pions s'installent sur l'échiquier. Cependant, plus on avance, plus la confusion entre les camps grandit. Les deux parties du départ – les humains d'un côté, les êtres surnaturels de l'autre – se mélangent et se divisent. On prend la mesure du désastre qui se profile. Et surtout, il m'a sauté aux yeux que personne n'a tort ou raison. Oui, ils agissent parfois mal et certains actes sont affreux. Mais au fond, leurs arguments se valent, bien que certains m'aient paru hypocrites. Ils n'ont simplement pas l'art et la manière qui conviennent le mieux. Selon les situations et les points de vue, les personnages sont à la fois victimes et bourreaux. La question que je me pose au final, c'est qui est le plus dangereux : la bête sauvage ? le vampire sanguinaire ? le chasseur protecteur ? ou l'humain idéaliste ? Et qui donc est la vraie proie ?

    Le répit est de courte durée pour nos protagonistes. Les rebondissements retournent la situation dès le début du roman. Mes émotions étaient à fleur de peau, j'ai eu l'impression que l'auteur jouait avec les sentiments pour impliquer davantage le lecteur – la lecture est une question de ressentis en général, mais cette fois, en ce qui me concerne, je suis allée encore plus loin. La tendresse est très visible entre Simon et Martin. Et le contraste est flagrant avec les passages empreints de violence, cela montre les deux facettes d'un même individu, et ce que l'on est prêt à faire pour ceux qu'on aime.

    L'intrigue de ce tome est rythmée, le dosage entre repos et action est parfait. Entre alliances et trahisons, la confiance est une notion toute relative. Et quelle fin déchirante ! Je n'avais pas bien fait attention dans le tome précédent, mais la plume de l'auteur est vraiment belle, les mots s'enchaînent bien.

    Si, comme moi, le premier tome vous avait semblé un peu fade, je vous conseille vivement de persévérer, parce que cette suite m'a embarquée et secouée. J'ai hâte de lire le troisième opus.

     

    Lu dans le cadre du challenge # 100

    Note : 17/20

    De la même saga :

    Tome 1 : Sombre mutation

    Tant qu'il y aura des loups, tome 2


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :