• Debout les morts

    Debout les mortsSaga : Les Evangélistes

    Tome : 1

    Titre français : Debout les morts (1995)

    Auteure : Fred Vargas (France)

    Langue : française

    Edition : J'ai lu

    Résumé : Un matin, la cantatrice Sophia Siméonidis découvre, dans son jardin, un arbre qu'elle ne connaît pas. Un hêtre. Qui l'a planté là ? Pourquoi ? Pierre, son mari, n'en a que faire. Mais la cantatrice, elle, s'inquiète, en perd le sommeil, finit par demander à ses voisins, trois jeunes types un peu déjantés, de creuser sous l'arbre, pour voir si... Quelques semaines plus tard, Sophia disparaît tandis qu'on découvre un cadavre calciné. Est-ce le sien ? La police enquête. Les voisins aussi. Sophia, ils l'aimaient bien. L'étrange apparition du hêtre n'en devient que plus énigmatique.

    Mon avis : 

    Une amie m'a conseillé ce livre, et je dois dire que je n'ai pas été déçue.

    L'intrigue commence dès la première page, mais c'est vraiment quand Sophia a disparu que l'histoire est devenue intéressante. Au début, c'est l'inquiétude de Sophia qui est contagieuse, bien retranscrite par l'auteure. Et le suspense est présent tout le long du livre. J'ai beaucoup aimé le déroulement de l'enquête que l'on suit surtout du côté des voisins étranges : les Evangélistes, plus que du côté de la police. On a droit à pas mal de rebondissements, donc mes hypothèses changeaient souvent, mais je n'avais pas du tout deviné le verdict final.

    Justement ces Evangélistes – on comprend cette dénomination en lisant le livre – sont très sympathiques et amusants. Chacun ayant une période historique de prédilection, leur comportement à chacun reflète cette période, c'est assez ingénieux et intéressant. J'ai bien aimé l'oncle aussi “le parrain”, il est pas mal non plus dans son genre. Seule Alexandra m'a semblé distante, on ne sait jamais vraiment ce qu'elle pense. La relation entre les trois hommes évolue au fil des pages et ça m'a plu.

    Pour le décor, le récit se déroule dans Paris, principalement dans la maison des protagonistes, dont j'ai apprécié la structure, le partage des pièces. Cependant, j'ai eu l'impression qu'on était plus à l'écart de la ville, dans un quartier résidentiel assez calme, un environnement plutôt agréable.

    C'est avec plaisir que je retrouverais nos héros dans la suite des aventures.

     

    Lu dans le cadre des challenges # 7 et # 8

    Note : 18/20

    De la même saga :

    Tome 2 : Un peu plus loin sur la droite

    Les Evangélistes, tome 1Les Evangélistes, tome 1


  • Commentaires

    1
    Samedi 29 Novembre 2014 à 19:20

    J'ai lu ce livre assez récemment et je dois avouer que contrairement à toi je n'ai pas du tout accroché aux personnages, je les ai tous trouvé trop excentriques, comme un surplus de singularité. 

    En tout cas, il est toujours intéressant de lire l'avis d'un autre sur un livre chroniqué :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :