• L'effet papillon

    L'effet papillonSaga : Les enquêtes du département V

    Tome : 5

    Titre français : L'effet papillon (2015)

    Titre original : Marco Effekten (2012)

    Auteur : Jussi Adler-Olsen (Danemark)

    Traducteur : Caroline Berg

    Langue : française

    Edition : Albin Michel

    Résumé : Marco, un adolescent de quinze ans, a passé toute sa vie au sein d’une bande de jeunes voleurs exploités par son oncle Zola. Un jour, alors qu’il essaie de sortir de la clandestinité, il découvre le cadavre d’un homme, lié à des affaires de corruption internationale, dans le bois derrière les maisons de son ancien clan, et doit fuir, poursuivi par son oncle qui veut le faire taire. Parallèlement, l’enquête du Département V sur la disparition d’un officier danois, piétine. Du moins, jusqu’à ce que Carl Morck ne découvre qu’un jeune voleur, Marco, pourrait avoir des informations pour résoudre ce cold case. Déjà traqué par la bande de Zola, Marco déclenche malgré lui un tsunami d’évènements et se retrouve avec des tueurs serbes et d’anciens enfants soldats sur le dos. Aucun moyen ne sera épargné pour l’éliminer et gagner le département V de vitesse. Encore une fois, Jussi Adler-Olsen a réussi à nous surprendre. Dans ce cinquième tome de la série, Carl Morck et ses assistants s’engagent dans une course-poursuite au suspense haletant qui, des rues de Copenhague, les amène jusqu’en Afrique.

    Mon avis : 

    Après de longs mois d'attente, je suis plus que satisfaite de l'avoir enfin lu.

    Après avoir découvert que son oncle traînait dans des affaires pire que la mendicité, Marco s'enfuit, et doit lutter pour sa survie. En parallèle, Carl et son équipe travaillent à élucider une disparition.

    Je retrouve avec plaisirs les trois enquêteurs, on découvre de nouvelles informations à propos d'Assad, mais qui – comme d'habitude – déclenchent surtout de nouvelles interrogations plutôt que de répondre aux précédentes. Quelques changements dans le vie privée de Carl ne sont pas pour déplaire, et le comportement de Rose est plus appréciable dans ce tome, mais on apprend pas grand chose d'autre sur elle. Mon personnage préféré de ce tome reste Marco, un jeune adolescent plein de qualités : déterminé, persévérant, optimiste, gentil, et surtout très courageux. Parce que ses ennemis sont hyper dangereux.

    J'ai découvert un nouveau quartier de Copenhague, assez étrange je trouve. Sinon, on lit toujours les mêmes noms compliqués en danois. L'action est très présente et j'ai beaucoup aimé les courses poursuites. Par contre, je commence à en avoir marre que les méchants finissent toujours de la même façon dans cette saga. J'aimerais bien que ça change.

    Le déroulement de l'enquête m'a bien plu une fois de plus, beaucoup de suspense et d'angoisse. Des suspects perfides et des victimes pas si innocentes qu'on pourrait le penser, des retournements de situations.

    Une très bonne lecture à nouveau, et j'en veux encore.

     

    Lu dans le cadre des challenges # 4, # 5, # 19 et # 24

    Note : 17/20

    De la même saga : 

    Tome 1 : Miséricorde

    Tome 2 : Profanation

    Tome 3 : Délivrance

    Tome 4 : Dossier 64

    Tome 6 : Promesse

    Tome 7 : Selfies

    L'effet papillonL'effet papillonL'effet papillonL'effet papillonL'effet papillon


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :