• Fils-des-Brumes, tome 1

    Fils-des-Brumes, tome 1Saga : Fils-des-Brumes 

    Tome : 1

    Titre français : L'empire ultime (2010)

    Titre original : Mistborn, book 1: The Final Empire (2006)

    Auteur : Brandon Sanderson (Etats-Unis)

    Traducteur : Mélanie Fazi

    Langue : française

    Edition : Orbit

    Résumé : Les brumes règnent sur la nuit,
    Le Seigneur Maître sur le monde.
    La jeune Vin ne connait de l’Empire Ultime que les brumes de Luthadel, les pluies de cendre et le regard d’acier des Grands Inquisiteurs. Depuis plus de 1000 ans, le Seigneur Maître gouverne les hommes par la terreur. Seuls les nobles pratiquent l’allomancie, la précieuse magie des métaux.
    Mais Vin n’est pas une adolescente comme les autres. Et le jour où sa route croise celle de Kelsier, le plus célèbre voleur de l’Empire, elle est entraînée dans un combat sans merci. Car Kelsier, revenu de l’enfer, nourrit un projet fou : renverser l’Empire.

    Mon avis : 

    Je n'ai pas lu de fantasy depuis plusieurs mois, et ce fut un vrai plaisir de m'y remettre avec cet excellent roman.

    Vin fait partie d'une petite bande de voleurs, jusqu'à ce qu'elle rencontre Kelsier. Il lui apprend qu'elle est une fille-des-Brumes, elle peut donc exercer une magie un peu particulière. Intégrée dans une nouvelle bande d'un tout autre niveau, elle va participer à renverser l'empire.

    J'ai beaucoup aimé les deux protagonistes : Vin et Kelsier. Elle est très discrète et a beaucoup de mal à faire confiance, pourtant sa place et son rôle dans la bande vont la faire évoluer. Kelsier est tout le contraire : loquace, plein de confiance en lui et en les autres, très souriant, optimiste. On a l'impression qu'il est le seul à vraiment croire en leur capacité de renverser l'empire. J'ai beaucoup apprécié la relation qui s'installe entre lui et Vin, un peu comme un père et une fille. C'était pas tellement décrit avec des termes clairs, mais je le ressentais bien. J'ai bien aimé toutes les personnes de la bande. Ils sont bien développés je trouve, et on s'attache à eux.

    L'univers créé avec les cendres, la brumes et toutes les créatures qui vont avec me plaît beaucoup, même si je n'ai pas très bien compris ce que sont les kandra.

    L'allomancie – qui est la magie de cet univers – est différent de ce que je vois habituellement, ça change et ça fait du bien. C'est un concept complexe, intéressant mais bien expliqué. Il ne suffit pas d'avoir le don; sans le matériel nécessaire, il est inutile. Tout comme le concept de ferrochimie.

    Le style de l'auteur est agréable, un vocabulaire recherché, il explique très bien les nouveaux concepts inventés pour cet univers, parce que mine de rien, c'est pas si facile à comprendre. Ainsi qu'une touche d'humour. L'action est très présente. Un vrai régal !

    De l'excellente fantasy, digne de la quadrilogie de L'Héritage. La suite à suivre.

     

    Lu dans le cadre des challenges # 25 et # 29

    Note : 18/20

    De la même saga :

    Tome 2 : Le puits de l'ascension

    Tome 3 : Le héros des siècles

    Tome 4 : L'alliage de la justice

    Fils-des-Brumes, tome 1Fils-des-Brumes, tome 1


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :