• Alex Rider, tome 3

    Alex Rider, tome 3Saga : Alex Rider

    Tome : 3

    Titre français : Skeleton Key (2002)

    Titre original : Alex Rider, book 03: Skeleton Key (2002)

    Auteur : Anthony Horowitz (Royaume-Uni)

    Edition : Walker books

    Résumé : Skeleton Key, une île des Caraïbes, proche de Cuba. Ce "paradis" tropical aux eaux infestées de requins est le repaire d'un inquiétant personnage, Alexei Sarov, ancien général de l'Armée rouge, qui a transformé sa propriété en un véritable camp retranché. Alex Rider est chargé par la CIA de découvrir ce qui se trame dans le bunker du général Sarov.

     

    Mon avis : 

    Je poursuis ma relecture de la saga, dans mon souvenir ce n'était pas le meilleur tome, pourtant cette redécouverte m'a permis de lui trouver de nouveaux points positifs.

    Alex ayant contrarié les Triades, se voit accompagner des agents de la CIA, histoire que le MI6 négocie sa sécurité. D'apparences vacances paradisiaques à Skeleton Key, le séjour d'Alex perd rapidement de son charme, prenant conscience du danger environnant.

    Cette nouvelle aventure marque une étape dans l'évolution du personnage et dans le degré de gravité des missions, qui ne cesse de monter crescendo. Après deux enquêtes, Alex commence malgré lui à se construire une réputation dans les affaires d'espionnage, et le voilà à côtoyer l'agence américaine. Ses "collègues" le prennent en grippe dès leur rencontre de par sa nationalité et son jeune âge. Ce dernier peut jouer en sa faveur : en effet, ses alliés mais aussi ses ennemis le sous-estiment, et Alex en tire profit.

    Alex fait encore preuve de courage et aussi de beaucoup d'audace. Il provoque ses adversaires, frôle l'humiliation, et en même temps ses répliques résonnent de sincérité. Si son but est d'énerver les méchants, lui garde son sang-froid malgré l'adrénaline due aux risques. Dans ce tome, la menace n'a jamais été aussi tangible, et Alex aussi impliqué personnellement, les événements lui remémorant sa famille absente et ses parents. Il agit en son âme et conscience pour faire passer l'humanité avant lui-même et il reste surtout fidèle à ses propres valeurs, c'est vraiment admirable. En parallèle, l'écart avec ses camarades de classe s'agrandit, il se sent différent, et rien ne pourra plus jamais être comme avant.

    Cette histoire nous fait voyager d'un point à l'autre du globe, de l'Angleterre jusqu'en Russie en passant par Cuba. Le paysage et le climat s'en ressentent énormément sur les décors et l'ambiance, ainsi que sur l'humeur d'Alex qui oscillent entre contentement et regret.

    Une mission périlleuse dans un environnement paradisiaque, mais Alex ne relâche pas son attention ni ses efforts pour se sortir de cette situation.

     

    Lu dans le cadre du challenge # 26

    17/20

    De la même saga : 

    Tome 1 : Stormbreaker

    Tome 2 : Pointe blanche

    Tome 4 : Jeu de tueur

    Tome 5 : Scorpia

    Tome 6 : Arkange

    Tome 7 : Snakehead

    Tome 8 : Les larmes du crocodile

    Tome 9 : Le réveil de Scorpia

    Tome 10 : Roulette russe

    Tome 11 : Never say die

    Alex Rider, tome 3


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :